publicité

Plaine-des-Palmistes : la future salle mortuaire fait débat

Les riverains de la rue du vieux clocher se mobilisent. La municipalité veut faire une construire une salle mortuaire à proximité des habitations et du nouveau boulodrome. Réunis en collectif, ils dénoncent une localisation inappropriée.

© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
  • Lise Hourdel avec Sébastien Autale
  • Publié le
Si la construction d’une nouvelle salle mortuaire à la Plaine-des-Palmistes est nécessaire, le lieu choisi par la municipalité est inapproprié selon certains habitants. Réunis en collectif, les riverains de la rue du vieux clocher, où doit se situer la dite salle, se mobilisent.

Ce samedi 14 septembre au matin, une vingtaine d’entre eux se sont donné rendez-vous pour faire un point sur la situation. Il y a 3 semaines, ces derniers ont eu la désagréable surprise de voir un panneau indiquant la construction future du bâtiment au sein de leur quartier résidentiel et à proximité du nouveau boulodrome, ainsi que d’une crèche.
 
© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)

Un lieu inadapté ?


Pour le collectif, la construction d’une telle salle est nécessaire dans la commune. En 2015, le choix a été fait par l’équipe municipale de ne pas rénover l’ancienne salle, qui faisait office de salle mortuaire jusque-là, située à côté de la caserne des pompiers et d’en construire une nouvelle. Le lieu de cette dernière n’a été connu des riverains qu’il y a 3 semaines.
 
© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
Des riverains qui ont donc été surpris de voir qu’une salle mortuaire allait sortir de terre dans un lotissement résidentiel. Le collectif estime ainsi que ce choix n’est pas approprié. Les riverains en subiraient de fait les conséquences au quotidien, dit-il. Impensable pour les habitants d’organiser une fête à leur domicile quand une famille est dans le deuil à deux pas de chez eux. Et parce que " la mort n’est pas programmée ", disent-ils, ils craignent de ne plus avoir de vie " normale ".

De plus, la salle serait à proximité du nouveau boulodrome. Le site accueille régulièrement des manifestations sportives et culturelles, là aussi les riverains estiment que cela ne serait pas approprié aux circonstances. Enfin, ils ajoutent qu’une crèche se trouve à côté de la future salle mortuaire et que les enfants devraient passer quotidiennement devant pour se rendre à la cantine.
 

Pas de concertation avec la population ?


Pour ces raisons, le collectif s’oppose à la construction de cette salle et dénonce également son prix qu’il estime exorbitant, à savoir 532 000 euros pour 178 m². Le projet est financé à 10% par la commune et à 90% par la Région Réunion.
 
© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
© Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
Estimant que la municipalité a pris la décision sans aucune concertation avec la population, les riverains ont écrit au maire de la Plaine-des-Palmistes pour lui faire part de leur opposition à ce projet. Ils demandent à ce que le lieu d’accueil de cette salle mortuaire soit modifié afin de ne pas se situer dans un quartier résidentiel ainsi qu’à proximité d’un site festif.

Un courrier envoyé le 4 septembre dernier mais qui n’aurait pour l’heure reçu aucune réponse. Les riverains ont donc fait circuler une pétition, qui a recueilli près de 300 signatures, et l’ont transmise à la sous-préfecture de Saint-Benoît. La CIREST a également été informée.

Contactée, l’équipe municipale n’a pour l’heure pas donné suite à nos sollicitations.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play