publicité

Plaine-des-Palmistes : rejet du compte administratif, la Chambre Régionale des Comptes bientôt saisie ?

Le maire de la Plaine-des-Palmistes une nouvelle fois confronté à son opposition. Hier, lors du conseil municipal, le compte administratif du budget principal a été rejeté et le budget primitif 2019 n’a pas été examiné. Le préfet pourrait saisir la Chambre Régionale des Comptes.

© philippe Hoareau
© philippe Hoareau
  • Lise Hourdel avec Henry-Claude Elma
  • Publié le , mis à jour le
Le maire de la commune est de plus en plus fragilisé. Sans grand soutien, sans majorité en tout cas, Marco Boyer se trouve en difficulté après le conseil municipal d’hier soir, lundi 8 avril.

Les élus municipaux ont en effet rejeté le compte administratif du budget principal de la commune, après avoir cependant validé le compte de gestion du Trésor Public. Les deux documents sont pourtant censés strictement concorder.
 

Rejet du compte administratif, la CRC bientôt saisie ?

Le rejet de ce compte administratif déclenche de fait une procédure particulière. Le préfet de La Réunion est en effet sommé d’intervenir. Ce dernier doit ainsi se voir transmettre les documents relatifs à ce compte et saisir la Chambre Régionale des Comptes.

La chambre disposera alors d’un délai d’un mois pour formuler un avis sur la conformité du compte administratif au compte de gestion. Si les deux comptes sont conformes, la Chambre Régionale des Comptes validera le compte administratif.
 

Rien ne va plus entre le maire et les élus

Selon Jean-Luc Saint-Lambert, le maire n’a plus pensé à son intérêt particulier qu’à l’intérêt général. L’élu d’opposition dit avoir prévenu de la situation.

Ce dernier événement confirme la scission, débutée depuis plusieurs mois, entre le maire et des élus de sa majorité. Pour Daniel Jean-Baptiste, dit " Parny ", la concertation n’existe plus, l’écoute est désormais très limitée.
 
© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
Le maire, Marco Boyer, rejette les reproches formulés par ses opposants de tous bords. Il estime ne pas avoir de responsabilité, si ce n’est celle du choix d’une équipe qui " aujourd’hui va dans tous les sens et n’arrive plus à échanger dans la sérénité et la confiance ", selon lui. Il parle ainsi de " petites erreurs de composition de liste ".


Reportage de Henry-Claude Elma et Philippe Hoareau.
Plaine-des-Palmistes : polémique autour des comptes de la commune

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play