Vanessa Miranville demande l’état d’urgence sanitaire pour La Réunion

coronavirus la possession
Vanessa Miranville
Vanessa Miranville, maire de La Possession ©D.R
Avec la progression de l’épidémie de ces derniers jours et le record de nouveaux cas battu hier avec 42 nouvelles contaminations, la maire de La Possession annule ses manifestations et demande le retour de l’état d’urgence sanitaire pour La Réunion.
Manifestations annulées et infrastructures sportives, culturelles et de proximité fermées jusqu’au 6 septembre inclus à La Possession. La maire de la commune, Vanessa Miranville veut ainsi prendre le temps de voir l’évolution de l’épidémie en temps réel avant de rouvrir ces lieux.

 

Renforcer les mesures et respecter les gestes barrières


Pour elle, cette décision ne pourra être efficace que si l’ensemble des citoyens, Possessionnais et Réunionnais, respectent bien tous les gestes barrières. Vanessa Miranville insiste :
 

" N’ayez pas le sentiment, parce que vous êtes en contact avec des gens proches, qu’il n’y a pas de problème. Même si on est avec sa famille, même si on est avec ses amis, on doit respecter les gestes barrières et porter le masque autant que possible. "

Vanessa Miranville, maire de La Possession

 

La fermeture des écoles se fera si nécessaire

Si des cas avérés venaient à être confirmés dans des écoles de La Possession, la maire envisage de fermer ces établissements. Des cas de suspicions ont été signalés au collège Jean Albany. Trois résultats sur 4 sont revenus négatifs, le dernier est encore attendu.

Dans ce cas précis, le Département et le rectorat sont compétents pour décider la fermeture sur recommandation de l’ARS. Pour les écoles, le maire est compétent.
 


Un retour à l’état d’urgence sanitaire demandé


Des discussions sont en cours entre les 5 maires de la communauté d’agglomération du TCO pour rendre obligatoire le port du masque sur l’espace public à partir de la semaine prochaine. Une mesure qu’ils devraient annoncer conjointement dans peu de temps.

De son côté, Vanessa Miranville souhaiterait saisir la préfecture de La Réunion, voire le ministre des Outre-mer pour demander que l’état d’urgence sanitaire soit « re-déclaré » pour La Réunion, car selon elle le département est en train d’atteindre un seuil d’alerte.

L’état d’urgence sanitaire permettrait de rendre à nouveau obligatoire le test à J+7.


Regardez son intervention dans le journal de Réunion la 1ère, présenté par Pascal Souprayen : 
Itw Vanessa Miranville Maire de La Possession ©Réunion la 1ère