Retour des motifs impérieux entre La Réunion et l’Hexagone le 28 janvier

coronavirus
L'aéroport Roland Garros.
L'aéroport Roland Garros. ©Imaz Press

A partir de jeudi prochain, il faudra justifier d'un motif impérieux pour voyager entre La Réunion et l'Hexagone. Le préfet de La Réunion confirme ce samedi matin le retour de la mesure. Une mesure qui vient ainsi renforcer la lutte contre le Covid et la menace des variants.  

Le préfet de La Réunion en évoquait la possibilité hier, c’est désormais confirmé. Les passagers désirant se déplacer entre La Réunion et l’Hexagone devront, à partir du jeudi 28 janvier, justifier d’un motif impérieux pour voyager.

La menace des variants

L’apparition des variants et leur dissémination rapide dans le monde inquiète les autorités. Elles ont donc décidé de renforcer les modalités de circulation des voyageurs entre La Réunion et la métropole.

L’objectif est de protéger La réunion du variant britanique, dont la contagiosité est accrue et préoccupante, indique la préfecture. Il est aussi de protéger l’Hexagone du variant sud-africain, dont les caractéristiques sont encore peu connues. Quatre cas ont été signalés à La Réunion.

Justifier d'un motif impérieux

Le préfet rétablit donc les motifs impérieux entre ces deux destinations à compter du jeudi 28 janvier. Les voyageurs devront justifier d’un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.

Il leur faudra également renseigner une attestation déclarative le justifiant. Le modèle type sera mis en ligne sur le site de la préfecture en début de semaine prochaine.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live