Cinema : un Réunionnais réalise un court-métrage à Saint-André

cinéma saint-andré
La veste 1 tournage court-métrage à la Réunion
Le Réunionnais Julien Técher vient de boucler le tournage de son court-métrage réalisé à Saint-André avec toute une équipe motivée par un projet qui sera diffusé sur une chaîne nationale. ©Tony Cadet
Des histoires de fantômes. Sans tomber dans le cliché. C'est le pari de Julien Técher. Pour le tournage de "La veste", le Réunionnais a décidé de réaliser un court-métrage dans son île en s'inspirant de l'aventure d'un automobiliste dans les années 80. Un projet prometteur.

Le gardien du cimetière de Saint-André cadenasse le portail. Il est 22 heures. Le tournage de la dernière scène du court métrage vient d'être bouclé. "C'est la première fois que j'assiste à un tournage de cinéma dans un cimetière" confie Abdula Bada encore étonné par le remue-ménage. Une équipe d'une vingtaine de personnes, du matériel et une histoire inspirée de la légende de "la dame blanche"

Inspiré par l'histoire d'un journaliste et d'un fantôme

Dans les années 80, plusieurs automobilistes ont rapporté avoir aperçu une femme, vêtue de blanc, marchant sur les bords des routes réunionnaises. Particularité, ces faits se sont produits pendant la nuit... Ce n'est pas tout. Un soir, un journaliste raccompagne une auto-stoppeuse qu'il a rencontré sur la route.

Comme elle avait froid, le conducteur lui prête sa veste. Il la dépose au domicile familial et rentre chez lui en oubliant sa veste avec la jeune femme. Le lendemain il se rend chez l'auto-stoppeuse. En tous cas, là où il est persuadé de l'avoir déposée la veille. C'est là qu'il apprend par les proches de la jeune femme que cette dernière est morte il y a déjà plusieurs années. Comble de l'histoire, il retrouve sa veste déposée sur la tombe de son auto-stoppeuse. 

La veste Julien técher
Julien Técher, le réalisateur de "La veste", un court métrage inspiré par les histoires de "Dame Blanche". ©Tony Cadet

C'est cette histoire qui a inspiré Julien Técher. Le réalisateur réunionnais s'en est librement inspiré pour mettre en scène l'histoire de jeunes impliqués dans un accident. La rencontre avec un fantôme. Une ambiance haletante. Un brin de fantastique, un brin de sociologie, une approche cinématographique originale : voilà les principaux ingrédients de "La veste".

Le court-métrage a séduit un producteur spécialisé dans les films de genre et l'outremer. A la clé, le Réunionnais a décroché la diffusion de son film sur une chaîne de télévision nationale, qui prévoit sa programmation l'an prochain. 

Du clip video au cinema 

Une reconnaissance pour Julien Técher, qui continue son chemin "ti lamp, ti lamp". Le parcours du jeune réalisateur inspire le respect. A l'Institut de l'Image du Port, il s'est d'abord intéressé à l'univers du clip video et de la 3D avant de s'envoler pour le Canada. Là-bas, il continue à se perfectionner dans son apprentissage de la 3D tout en montant ses projets...

La veste 2 scène de tournage
Une équipe technique locale et des comédiens de La Réunion ont suivi Julien Técher dans son aventure cinématographique qui plongera les futurs spectateurs dans un univers fantastique captivant. ©Tony cadet

Dans le cadre de ses vacances à la Réunion, il a pu organiser le tournage de son court-métrage en mobilisant une équipe technique et des comédiens pleinement impliqués dans son aventure. Un premier pas dans la court des grands.   

 Voir ou revoir le reportage d'Henry-Claude Elma et de Willy Fontaine

Ambiance de tournage sur un court-métrage réalisé par un Réunionnais