Saint-Denis : un coup de tonnerre provoque l’arrêt du téléphérique et l’évacuation des passagers

transports saint-denis
Le téléphérique urbain de Saint-Denis
©Willy Fontaine
Après un coup de tonnerre, le téléphérique urbain de Saint-Denis s’est retrouvé à l’arrêt ce mercredi 23 mars, vers 15h, durant quelques minutes. Les passagers ont été évacués, et des tests sont effectués avant la remise en fonctionnement normal de la ligne.

Un fort coup de tonnerre a mis le tout nouveau téléphérique urbain de Saint-Denis à l’arrêt durant quelques minutes, ce mercredi 23 mars, vers 15 heures. Des tests sont effectués avant sa remise en service prévue dans les prochaines minutes.

Coupure d’électricité sur une station

Un éclair est tombé près d'un des ouvrages de la ligne, provoquant une coupure d’électricité au niveau d’une des cinq stations du téléphérique.

Un système d’alerte s’est alors déclenche. Le téléphérique s’est retrouvé à l’arrêt durant quelques minutes.

Les passagers évacués

Par mesure de précaution, la ligne a été vidée. Les passagers se trouvant à bord ont été évacués.

"Tous les passagers ont été évacués sur les quais dans les minutes suivant la panne et orientés vers les arrêts de bus les plus proches pour continuer leur voyage", précise Citalis. 

Le réseau de transport urbain de la Cinor ajoute "qu'aucun passager n’est resté bloqué à l’intérieur des cabines pendant toute la période", et "qu'aucune procédure d’évacuation en urgence n’a dû être déployée".

Des tests en cours

Depuis, des tests sont effectués et de nouvelles coupures volontaires ont lieu pour vérifier que tout fonctionne avant la remise en marche normal de la ligne.

"Nous avons décidé de vider les cabines pour faire un check up complet de l’installation pour vérifier qu’elle n’avait pas subi de dégât suite à la coupure de courant", explique Nicolas Rupert, directeur général délégué Sodiparc.

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Le Papang arrêté à cause de la foudre

"Les circuits électriques sont opérationnels", assure Citalis. La ligne reprendra son service normal dans les prochaines minutes.

Inauguré le 15 mars dernier, ce téléphérique urbain, une première en Outre-mer. Il relie Bois-de-Nèfles au Chaudron en 13 minutes. Il a une capacité de transport de 6000 passagers par jour, dans 46 cabines de dix places assises.