Adoption de la loi RIST : les infirmiers anesthésistes en grève ce lundi 17 mai

santé saint-denis
Grève infirmiers anesthésistes
Grève infirmiers anesthésistes ©Rahabia Issa

Les infirmiers anesthésistes sont en grève ce lundi 17 mai. L'article de la loi Rist qui prévoyait une revalorisation de leur statut dans le cadre du plan "d'amélioration du système de santé" n'a finalement pas été retenu. Depuis 10h, ils manifestent devant le CHU de Saint-Denis.

C'est jour de grève au CHU Nord. Les infirmiers manifestent sur le parvis de l'hôpital depuis 10h ce matin. La mobilisation lancée depuis le mois de mars dernier n'a finalement pas porté ses fruits. La loi Rist, qui vise à "l'amélioration du système de santé par la confiance et la simplification", a été votée sans le fameux article 1er bis AA.

Celui-ci prévoyait de faire valoir au corps des infirmiers anesthésistes le statut d'auxiliaires médicaux en pratique avancée (AMPA). Après moult rebondissements au cours des débats devant l'Assemblée nationale et le Sénat, l'article a définitivement été supprimé, au gram dam des principaux intéressés.

La promesse gouvernementale d'un rapport

"En échange le gouvernement nous a promis un hypothétique rapport qui étudierait la possibilité de nous reconnaître AMPA, explique Sanel Hamzic du collectif des infirmiers anesthésistes de La Reunion. Nous ne sommes pas satisfaits et pensons que ce rapport est destiné à nous endormir. Un comble pour des infirmiers anesthésistes !"

C'est ce qui explique pourquoi les infirmiers anesthésistes de France ont décidé de montrer leur mécontentement, ce lundi 17 mai, en participant à une grève nationale. Les syndicats assurent que celle-ci sera massivement suivie, "comme très souvent lors des mobilisations IADE".

Grève infirmiers anesthésistes
Grève infirmiers anesthésistes ©Rahabia Issa

Un taux de 100% de grévistes

Principalement conséquence : les blocs opératoires de tout le pays devraient être à l'arrêt, à l'exception des urgences et de la maternité. A La Réunion, le taux de grévistes devrait être de 100%, assure le collectif. "Nous serons très mobilisés, aussi bien dans le public que dans le privé".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Grève des infirmiers anesthésistes