publicité

Port de Saint-Leu : tractopelles et camions ont commencé les travaux de désensablement

A Saint-Leu, des travaux de curage sont en cours sur la plage éphémère. Les engins sont sur place pour permettre de désensabler le Port. Les opérations vont durer jusqu'à début septembre. Explications.

La plage éphémère de Saint-Leu va disparaître. © Gaël Le Dantec
© Gaël Le Dantec La plage éphémère de Saint-Leu va disparaître.
  • LP / Gaël Le Dantec
  • Publié le , mis à jour le
Tractopelles et camions, face à la mer, sur une plage de Saint-Leu. Durant le mois d’août, des travaux sont en cours au port. Une plage éphémère s’est créée entre le port de Saint-Leu et l’embouchure des ravines de grand-étang et petit étang. Résultat : elle empêche le désensablement du Port qui se remplit après chaque dragage.
 
© Gaël Le Dantec
© Gaël Le Dantec

Regardez le reportage de Réunion La1ère : 
 

Enlever l'excédent de sable 

Depuis le début de la semaine, des travaux sont en cours pour enlever un excédent de sable. Il est impossible de conserver cette plage, car le sable va régulièrement obstruer l’entrée du Port, ce qui gêne la circulation des bateaux. Depuis des années, ce sable a été emmené par les courants à l’intérieur de la ravine. L’an dernier, les très fortes pluies de Berguitta et Fakir l’ont expulsé et cette plage éphémère est née.

Ces travaux doivent également rétablir une hauteur convenable de séparation entre la ravine et la mer pour éviter la pollution du lagon et le risque d’inondation de la ville.
 
© Gaël Le Dantec
© Gaël Le Dantec
 

Pour le fonctionnement du Port

Ali Karimi, directeur général des services techniques du TCO détaille les raisons de ces travaux : "C'est d'abord de permettre au Port de fonctionner. Il y a les clubs de plongée, les petits pêcheurs, c’est une activité économique et commerciale qui se développe de manière intéressante sur le Port, donc il fallait apporter cette réponse. Et au niveau environnemental, il faut aussi permettre l’écoulement de l’eau entre les rivières, les ravines et l’océan. Il faut restaurer cet écoulement hydraulique naturel".
 
Ali Karimi
 

Jusqu'en septembre

Les travaux sont menés par l’intercommunalité, le TCO, car il s’agit du domaine du Port maritime. Dans quelques semaines, des travaux d’entretien du Port seront aussi menés. D’ici un mois, le sable sera transporté vers des plages qui ont été, à l’inverse, érodées par les tempêtes : vers la ravine fontaine au nord et vers la plage de la gendarmerie au sud. Le TCO donne à la mairie de Saint-Leu ce sable uniquement destiné à ces restaurations.

Les rotations de camions se succèderont sur la plage jusque début septembre sous l’œil des Saint-Leusiens et des touristes un peu surpris.
 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play