Mariage lontan à Saint-Paul : c’est au son d’un orchestre en cuivre que les époux Hoareau fêtent leurs noces de diamant

océan indien saint-paul
Les époux Hoareau revivent un mariage lontan pour leurs noces de diamant
©Mairie de Saint-Paul
Ils se sont dit oui de nouveau, 60 ans après avoir formulé le traditionnel "je le veux ". Et dans la plus pure tradition créole. C’est accompagné d’un orchestre en cuivre que les époux Hoareau ont célébré leurs noces de diamant cet après-midi à Saint-Paul.

Josiane et Mesmin et se sont mariés en octobre 1961. Ils avaient respectivement 12 et 18 ans lorsqu’ils se sont rencontrés pour la première fois. Mais même si Mesmin était déjà sous le charme de sa belle, il a patienté jusqu’à ce qu’elle fête ses 18 ans pour l’épouser. En galant homme, il en avait fait la promesse à Josianne et il a tenu parole.

À l’époque, c’est la grand-mère de Josiane qui les a accompagnés à l’église pour sceller cette union et cette belle histoire d’amour qui dure encore soixante ans plus tard.

Un mariage lontan pour célébrer les noces de diamant

Afin de célébrer leurs noces de diamant, qui tombe dans la Somen Kreol, les petits plats ont été mis dans les grands. La mariée a revêtue une belle robe blanche et une couronne de fleurs ornait sa chevelure. Mesmin n’était pas en reste dans son beau costume noir.

Et comme en 1961, le renouvellement de leurs vœux a été célébré par l’édile de Saint-Paul, en présence de leurs proches, et au son d’un orchestre en cuivre qui assurait l’ambiance.

 

Sans oublier le rogaton et la salvèrt

Un cortège a accompagné toute la famille Hoareau jusqu’à la Maison Gran Kour, le site où se tient ce 30 octobre un vilaz lontan. Sur place, il y a une salvèrt mais aussi une exposition d’objets lontan et des concerts de musique traditionnelle.

Aujourd’hui, entourés de 3 enfants, 6 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants, le couple Hoareau, amoureux comme au premier jour, a célébré comme il se doit leurs soixante ans de vie conjugale dans une salvèrt faite comme dans le tan lontan. Sans oublier le rogaton qui aura lieu demain.

Le reportge de Réunion La 1ère :

A l'occasion de leurs noces de diamant, les époux Hoareau ont renouvelé leurs vœux lors d'un mariage lontan à Saint-Paul

 

Et comme le diamant n’est pas seulement le meilleur ami des femmes, mais surtout la pierre la plus solide au monde, nul-doute que le couple Hoareau a encore de très belles années d’amour à partager, peut-être pour célébrer leurs noces de Platine (70 ans), celles d’Albâtre (75 ans) et pourquoi pas leurs noces de Chêne (80 ans).