Meurtre d'Eddy Labbé à Fleurimont : l'auteur toujours dans la nature, deux suspects interpellés puis relâchés

faits divers saint-paul
Meurtre coup de couteau Fleurimont La Réunion
Les faits se sont déroulés dans le quartier de Fleurimont, à Saint-Paul. ©Harry Amourani
L'auteur du meurtre d'Eddy Labbé, victime de plusieurs coups de couteau dans la nuit du 9 au 10 septembre à Fleurimont, n'a toujours pas été identifié. Deux suspects ont bien été interpellés mercredi, mais ils ont finalement été relâchés sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux.

Qui est l'auteur des coups de couteau qui a coûté la vie à Eddy Labbé dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 septembre, devant une petite boutique du quartier de Fleurimont ? La question reste pour l'instant sans réponse et le meurtrier du Saint-Paulois de 36 ans se trouve ainsi toujours dans la nature malgré le travail réalisé jusqu'à présent par les enquêteurs de la gendarmerie.

Deux personnes ont bien été interpellées hier, mercredi, mais ils ont depuis été relâchés sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles, nous a confirmé le parquet de Saint-Denis ce jeudi 15 septembre. Si la loi du silence semble primer dans le quartier où s'est produit le drame, les noms des deux suspects revenaient en effet avec insistance.

Pas de témoin direct

L'enquête se poursuit donc avec la même difficulté pour les enquêteurs : le drame serait en effet survenu sans véritable témoin direct. Cette nuit, Eddy Labbé a quitté le domicile familial aux alentours de 23h pour aller passer la soirée à deux pas d'une des boutiques du quartier, fermée à cette heure de la nuit.

A priori quelque peu alcoolisé, il serait parti s'acheter une pizza avant de revenir s'installer à son emplacement habituel sur le bord du chemin. Il a été retrouvé grièvement blessé, entre minuit et une heure du matin, présentant trois blessures au couteau au niveau notamment de la clavicule, et trois autres dans le dos.

Une deuxième victime

C'est l'un de ces coups portés dans le dos qui a atteint le cœur et qui lui a été fatal malgré l'intervention des secours. Un autre homme, Baptiste M., 58 ans, a également été pris en charge cette nuit-là pour une blessure sérieuse à la tête. Mais l'homme retrouvé à quelques mètres à peine d'Eddy Labbé ne serait pas considéré comme suspect.

En situation de handicap mental, le quinquagénaire est en effet décrit dans le quartier comme une personne inoffensive quémandant des mégots de cigarettes aux passants et comme étant trop chétif pour se lancer dans une bagarre. Il n'est pas non plus certain que les déclarations de l'homme hospitalisé au CHOR aient pu être utiles aux enquêteurs.

Surnommé "Chinois", Eddy Labbé était, lui même décrit comme un homme discret et pas du tout bagarreur. Cariste de profession, il avait l'habitude de passer la soirée, les week-ends, à deux pas de la boutique où on l'a retrouvé agonisant... Il faut espérer que certaines langues finissent par se délier.

Le rappel des faits avec ce reportage de Réunion La 1ère :

Un homme de 36 ans a été mortellement poignardé dans le quartier de Fleurimont à Saint-Paul.