"40 jours dans une grotte" : une Réunionnaise au cœur d’une expérience inédite en Ariège

insolite saint-pierre
Emilie Kim-Foo
La Réunionnaise Emilie Kim-Foo participe à la mission "Deep Time", une aventure inédite de 40 jours dans le noir, dans une grotte de l'Ariégeoise ©France Bleu

Elle s’appelle Emilie Kim-Foo et elle est originaire de Saint-Pierre. Cette jeune infirmière installée dans la région toulousaine s'apprête à vivre une expérience scientifique inédite. Avec 14 autres personnes, elle va rester pendant 40 jours dans l’obscurité d’une grotte ariégeoise.

Agée tout juste de 29 ans, Emilie Kim-Foo n’a vraiment pas froid aux yeux. Cette Saint-Pierroise qui exerce la profession d’infirmière dans la région toulousaine s’est lancé un défi hors du commun : celui de vivre pendant 40 jours, dans le noir complet et sans montre, dans les profondeurs de la grotte de Lombrives, à Ussat-Les-Bains, dans l’Ariège.

Ils sont 8 hommes et 7 femmes au total à avoir fait le choix de s’enfermer ainsi dans l’une des plus grandes grottes d’Europe. Cette expédition baptisée "Deep Time" est conduite par l’explorateur franco-suisse Christian Clot et c’est une première mondiale.

Attirée par l'aventure et l'adrénaline

Interrogée par téléphone dans le journal de Gaëlle Malet sur Réunion La 1ère, Emilie Kim-Foo confie être particulièrement excitée par ce challenge ! "Moin la pas peur du noir, donc ça va. Et nana la place dans la grotte !", sourit la Réunionnaise, qui reconnait toutefois être un peu stressée, à quelques heures du démarrage de cette aventure inédite.

Pourquoi la jeune femme s’est-elle portée volontaire ? "Mi lé attirée par l’aventure et l’adrénaline", répond-elle. Et puis, il y a la portée scientifique de ce projet. "Nous connait très peu de choses sur le cerveau, na très peu d’études la été faites et là c’est l’occasion. Et en fait, tout ça y réunit tout ce dont ma toujours rêvé : l’aventure, la science… Et y permette à moin, à mon niveau, d’aider en quelque sorte l’humanité".

Retrouvez l'interview d'Emilie Kim-Foo sur Réunion La 1ère :

Direct Emilie Kim-Foo, réunionnaise participant à l'expérience Deep Time

Une infimière, un prof, une bijoutière...

Aux côtés de la Réunionnaise, on retrouve d’autres volontaires d’âges et d’horizons divers et notamment un professeur de maths, un chômeur ou encore une bijoutière. Ils vont vivre sans montre, sans téléphone et sans lumière naturelle, à côté des chauves-souris, dans le froid et l’humidité.

Au cours des derniers jours, plusieurs bénévoles ont participé à l’acheminement des quatre tonnes de matériel nécessaires à la vie dans la grotte. Ces derniers suivront ensuite l’expérience depuis la surface. Au travers de cette expérience, il s’agit en effet de découvrir comment notre cerveau peut s’adapter à des situations nouvelles, telles que l’expérience particulière du confinement.

Se préparer au futur...

Un panel de données physiologiques, cognitives mais aussi sociologiques seront enregistrées jour après jour. Et qui sait, cette étude pourrait nous aider à se faire une idée sur ce que pourrait être la vie sur terre dans un futur plus ou moins proche, ou même à se préparer à la vie dans l’espace, à l’heure où l’on a les yeux tournés vers Mars et la Lune.

L’expérience démarrera ce dimanche 14 mars 2021. Et le retour à la surface est donc prévu le 24 avril prochain.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live