A Sainte-Anne, l'heure est au ramassage des cannes brûlés !

incendies
Incendie cannes à Sainte-Anne
La tâche des pompiers a été rendue difficile à cause du vent ©Willy Fontaine
Hier, mercredi 12 août, un incendie a ravagé près de 20 hectares de champs de canne à sucre. Aujourd'hui, l'heure est à la constatation des dégâts. Les agriculteurs se sont mobilisés pour ramasser les cannes restantes. 
Le feu a pris aux alentours de midi, hier, mercredi 12 août, dans un champs de canne près de Cambourg, à Sainte-Anne. Ceux sont des champs entiers qui ont été ravagés par le feu. Ce matin encore, le feu a tenté tant bien que mal de se raviver, mais les pompiers sur place l'ont maîtrisé à temps. 
 

"La fois de trop"... 

Kévin Esparon est un jeune agriculteur qui a perdu une partie de ses cannes dans cet incendie. Cette année aurait été sa troisième campagne sucrière : "on a perdu ce qui nous fait vivre, aujourd'hui on ne baisse pas les bras", explique-t-il. 

La campagne sucrière commence à peine que 20 hectares d'exploitation ont été détruite dans l'incendie. A cela, s'ajoute l'incendie du 22 juillet dernier, qui avait brûlé près de 50 hectares de cannes. 

 

La solidarité s'organise 

Dès ce matin, les agriculteurs se sont mobilisés pour récupérer les cannes restantes. L'incendie dévastateur d'hier aura fait d'énormes dégats et de pertes. "Ce n'est pas facile, l'année dernière on a eu des difficultés, jusqu'à quand est ce qu'on va continuer comme ça ?" témoigne un agriculteur à Réunion La 1ère.  

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère : 

Les cannes récoltées ce matin par les agriculteurs doivent être acheminées à l'usine de Bois-Rouge dans la journée. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live