publicité

Sainte-Anne : le temple familial des Mouniapin vandalisé

Le temple tamoul de la famille Mouniapin a été pris pour cible la nuit dernière. C’est en arrivant sur les lieux ce matin que Louis, le propriétaire, a découvert les dégâts. Ce sont surtout les statues des divinités qui ont été saccagées.

© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
  • Par Annabelle Boyer
  • Publié le , mis à jour le
La famille Mouniapin est bien connue du côté de Saint-Benoît. De père en fils, ils sont les gardiens du temple Morange, inscrit au titre des Monuments historiques depuis septembre 2010. A côté de cela, Louis Mouniapin - dit Ti louis -  s’occupe aussi du temple familial construit et laissé par son père, Sellom, à Cambourg. Un temple qui existe depuis 60 ans et dans lequel il se rend quotidiennement pour prier. Mais en arrivant sur place ce matin, c’est le choc. L’endroit a été vandalisé dans la nuit de mardi à mercredi. Les statues des divinités sont cassées, les étagères renversées, les photos des ancêtres détériorées. Un préjudice estimé entre 3000 et 4000 euros.
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
Nul ne sait pour le moment qui a bien pu s’en prendre à la famille et à son temple. Vendredi, Louis Mouniapin avait découvert une croix bleue marquée au sol dans le chemin d’accès qui mène à la chapelle, sans savoir à quoi cela correspond. Autre curiosité, l’argent du temple n’a pas été dérobé. Les gendarmes se sont déplacés sur les lieux pour constater les dégâts. Le propriétaire, lui, va porter plainte dès demain.
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
© Willy Fontaine

 

Sur le même thème

  • société

    Les anti-PMA défilent à Saint-Denis

    Plusieurs dizaines de personnes, venues de toute l'île, défilent contre ce samedi matin l’extension de la PMA à toutes les femmes. La mesure, votée le 27 septembre dernier à l’Assemblée Nationale, donne lieu à une levée de bouclier des anti-PMA.

  • société

    Une tournée pour aider ceux qui aident

    Leur dévouement relève de la vertu. Ils ne comptent ni les heures, ni l'énergie dépensée, aidant familial c'est un sacerdoce ! A la Réunion, 46 000 personnes s'occupent d'un parent ou d'un proche malade ou diminué par un handicapé.  

  • société

    La République, fière de ses cadets

    Une belle cérémonie sur le tarmac de la base 181 ce vendredi matin. La sortie de la 14ème promotion des cadets de la police nationale. Après 12 mois de formation, ces jeunes vont assurer la paix et de la sécurité en commissariat ou à la Police de l'Air et des Frontières     

     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play