réunion
info locale

Une saison cyclonique très active mais des nappes phréatiques au plus bas

sécheresse
saison cyclonique très active
Le comité sécheresse a été avancé à cette semaine. Des restrictions sont déjà en cours dans certaines communes de l’Est.  ©Réunion la 1ère
La saison cyclonique 2019 touche bientôt à sa fin. Une saison très active, avec une dizaine de systèmes météorologiques, sans qu'ils nous impactent forcément. Résultat : les nappes phréatiques ont atteint un niveau critique.
L'Est de l'île frôle la panne sèche et attend un véritable miracle. Pourtant, la saison cyclonique a été cette année, très active avec 13 systèmes météorologiques dont 8 classés intenses. Une saison même plus active que l’année dernière. Pour Philippe Caroff, responsable de la prévision cyclone à Météo France, le constat est sans appel, " l’année dernière, il y a eu moins de phénomène, beaucoup moins. Mais, les systèmes se sont formés plus près et surtout les trajectoires étaient différentes. On a eu 5 phénomènes qui sont passés entre la Côte Est de Madagascar et les Mascareignes. Tous nous ont influencés plus ou moins à la Réunion ".
 

Les trajectoires ont évité la Réunion

 
saison cyclonique très active
Les trajectoires des systèmes cette année, sont complètement différents que ceux de 2018. ©Réunion la 1ère

« Cette année, on a une situation un peu atypique ce qui fait que malgré un nombre de phénomène très élevé, on se retrouve avec un trou où aucune trajectoire n’est passée et qui inclut Madagascar. Ce qui est un petit peu improbable quand même avec autant de phénomènes qu'aucun n’est touché Madagascar, c’est assez original » constate Philippe Caroff.
 

Manque cruel d'eau 


L'absence de système n'est pas sans conséquence sur l'état des nappes phréatiques réunionnaises. La saison cyclonique de l’année dernière n’a pas suffi à combler tous les manques comme en témoigne, Julien Bonnier, chef de l'observatoire de la ressource en eau à l'Office de l'eau. « Ce dont on a besoin à la Réunion c’est 5 à 6 épisodes pluvieux majeurs par an pour recharger les systèmes. A ce jour, il y en a eu aucun ce qui fait qu’on observe depuis le mois de novembre 2018, une vidange des ressources en eau ». Résultat, le comité sécheresse a été avancé à cette semaine. Le Comité de l’eau y présentera l’état des ressources. Des restrictions sont déjà en cours dans certaines communes de l’Est. 

Le reportage de Michelle Bertil et Daniel Fontaine :
 
©reunion




 
Publicité