Shark Shield : vers une reprise du surf à La Réunion ?

océan indien
requins shark shield tests La Réunion 070720
©Réunion la 1ère
Quelles solutions pour réduire le risque requin et permettre le retour à l’eau pour la pratique d’activités nautiques ? Les surfeurs notamment attendent beaucoup des tests réalisés en Nouvelle Calédonie. Les résultats ont été dévoilés par le Centre Sécurité Requin.
Plusieurs équipements de protection individuels ont été expérimentés en présence de requins bouledogues. Il s’agit là d’une première étape. Il y en aura une deuxième avant d’autoriser peut-être le retour à l’eau pour la pratique d’activités nautiques précise Olivier Tainturier, le sous-préfet de Saint-Paul.

 

Une première phase de tests


Les expérimentations ont eu lieu dans les eaux néo-calédoniennes en présence d’une trentaine de requins bouledogues. Différents équipements de protection individuels répulsifs ont été testés, des appareils à impulsions électriques.
 

" On a obtenu des résultats très encourageants puisqu’on a un taux de succès de 70%, donc un effet répulsif avéré sur les requins bouledogues "

Olivier Tainturier, sous-préfet de Saint-Paul.


Olivier Tainturier a suivi le dossier de près. Il indique que les tests ont également montré un phénomène d’"habituation". Il faut donc éviter que des requins restent en maraude sur une même zone, et finalement s’habituent au champ électromagnétique de ces équipements de protection individuels, précise-t-il.


 

Le Shark Shield sort du lot


Les tests ont révélé que certains équipements, comme le Shark Shield, sont plus efficaces que d’autres pour repousser les squales.

" La technologie Shark Shield, c’est un système d’émission de champ électrique, un dispositif qui se trouve sous la planche de surf, avec deux électrodes et qui permet de repousser les requins "

Mickaël Hoarau, directeur des opérations au Centre Sécurité Requin.


Les explications de Thierry Chapuis:
Risque requins : à l'épreuve du bouclier ©Réunion la 1ère

 

Vers une reprise du surf à La Réunion ?


Les surfeurs et pêcheurs peuvent maintenant s’équiper, en veillant à entretenir régulièrement leurs appareils. Après une nouvelle expérimentation sur le gauche de Saint-Leu dans quelques semaines, les autorités pourraient selon les résultats autoriser à nouveau la pratique des activités nautiques.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live