réunion
info locale

Startupweekend : 54 heures pour monter sa startup

économie
12ème édition du Startupweekend ô féminin 230319
©Webcup / Startupweekend
La 12ème édition du Startupweekend se tient du vendredi 22 au dimanche 24 mars. Une édition spéciale " woman ", à laquelle participent plus d’une centaine de personnes. Durant tout le week-end, 11 équipes développeront des projets de startup.
 
Organisé par l’association Webcup, le Startupweekend en est à sa 12ème édition. Une édition au féminin, cette fois, ainsi les projets présentés sont portés par des femmes. Le principe est simple, sur le papier : monter une startup viable en 54 heures.
 
12ème édition du Startupweekend ô féminin 230319
©Réunion la 1ère
 

D'abord pitcher son projet

Vendredi soir, elles ont ainsi " pitché " leur idée. Une présentation dynamique d’une minute seulement pour convaincre les autres participants de voter pour leur projet et de rejoindre leur équipe également.
 

Un week-end pour monter sa startup

Au total, ils sont plus d’une centaine à participer à cet évènement qui se déroule à l’Esiroi, l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs Réunion Océan Indien, du vendredi 22 au dimanche 24 mars, au parc technologique universitaire à la Technopole de Sainte-Clotilde.

Reportage de Sufati Toumbou Dani et Florence Bouchou.
©Reunion la 1ère

Tous les profils sont les bienvenus pour contribuer à développer un projet, des développeurs, aux designers et experts en technologie, en passant par les professionnels des affaires, du marketing, juristes, jeunes ou moins jeunes. Tous les éléments pour construire un projet sont ici mis à disposition.
 
12ème édition du Startupweekend ô féminin 230319
©Réunion la 1ère
Durant tout le week-end, les équipes vont travailler sur leur projet : business plan, marketing, prototype, création de charte graphique ou de logo, etc. Des coachs apporteront également leur aide et leur expertise aux participants pour les guider dans le développement de leur projet.
 Une présentation finale aura ensuite lieu le dimanche devant un jury. Les équipes ont alors 5 minutes pour convaincre des experts, cette fois. Ils auront ensuite 3 minutes pour poser toutes les questions qu’ils veulent et surtout obtenir les bonnes réponses.
 
Publicité