Il menace les parents de Didier Robert, il se retrouve en garde à vue

justice le tampon
commissariat police Malartic Saint-Denis
©Réunion la 1ère
Un tamponnais est soupçonné d'avoir appelé des internautes à incendier la maison des parents du président de La Région. Il a été placé en garde à vue
Un tamponnais d'une quarantaine d'années est en garde à vue depuis ce jeudi matin au commissariat Malartic. On lui reproche d'avoir lancé sur Facebook un appel à incendier la maison des parents de Didier Robert, le président de la Région Réunion. C'était au mois de novembre dernier. Nous étions en pleine crise des Gilets Jaunes et on se souvient tous que le président de la collectivité était la cible de critiques acerbes sur les ondes radios et sur les réseaux sociaux. 

L'homme reconnaît les faits et a indiqué aux enquêteurs et qu'il avait bu ce soir-là pour justifier son comportement. Ce père de famille est déjà connu des services de police pour menaces sur sa concubine par SMS. 
 
Didier Robert vs Le Quotidien
©Johanne Adamadorassy Réunion La 1ère
Le sudiste a été interpellé de justesse par les policiers car il devait partir demain vendredi pour l'hexagone. Sa garde à vue est toujours en cours. Le procureur de La République décidera demain de la suite à donner à cette affaire. Cela pourrait se traduire par une convocation prochaine à un procès pour "incitation à commettre des dégradations ou destruction des biens d'autrui". Pour ces faits il risque jusqu'à 5 ans de prison. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live