Trois-Bassins : des messes clandestines célébrées depuis 28 ans, une première plainte déposée

société
Un habitant de Trois-Bassins célèbre depuis 28 ans des messes marron dans sa cour
Un habitant de Trois-Bassins célèbre depuis 28 ans des messes marron dans sa cour ©Marie-Ange Frassati
La gendarmerie aurait ouvert une enquête sur des messes clandestines, célébrées par un habitant de Trois-Bassins. L’information a été révélée par nos confrères du JIR ce matin.

Il s’appelle Sylvio Fruteau. Cet habitant de Trois-Bassins au look improbable, treillis militaire en guise de pantalon et rideau de dentelle attaché en foulard sur la tête, célèbre depuis 28 ans des messes marron dans sa cour. Un jardin où les statuettes de Vierge, de Christ et autres Saints ont remplacé la verdure du gazon. L’homme affirme posséder un pouvoir de guérison et prétend avoir été choisi par le Ciel : "na 28 ans mi fé sa, la kantité domoun ma fini soigné…"

De son côté, l’Eglise met en garde les fidèles sur l’emprise mentale que l’homme pourrait exercer sur les plus faibles. L’évêque de La Réunion n’hésite d’ailleurs pas à comparer le gourou présumé au "petit lys d’amour", Juliano Verbard.

Une première plainte a été déposée suite au signalement d’un père de famille. D’après nos confrères du JIR, les gendarmes ont ouvert une enquête.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Depuis 28 ans, un habitant de Trois-Bassins organise des messes marron dans sa cour, affirmant posséder un pouvoir de guérison. L’Eglise met en garde ses fidèles.