Un jeune, une solution : un coup de pouce pour le recrutement de 250 jeunes réunionnais

emploi
Signature contrat d’apprentissage avec une grande surface deux jeunes signent avec l’entreprise
Signature de contrat d’apprentissage avec une grande surface ©Nathalie Rougeau

Depuis le début de la crise sanitaire, 23 000 jeunes réunionnais sont inscrits au Pôle emploi. Pour les aider à trouver une voie professionnelle, le gouvernement a lancé un plan de relance emploi : "un jeune, une solution". 250 jeunes sont concernés par ce programme à La Réunion. 

Yannick a le sourire et ça peut se comprendre. Âgé de 20 ans, il vient de signer son contrat d'apprentissage avec une enseigne de grande distribution. "Je suis très content d'avoir pu signer ce contrat aujourd'hui. Et c'est grâce à un accompagnement intensif, les conseillers m'ont bien aidé et mis en confiance. C'est grâce à eux que j'ai pu trouver un emploi". Il fait partie des 40 jeunes qui intègreront les rangs du groupe "Make Distribution" en apprentissage ou alternance. L'objectif : obtenir un métier durable à la clé. Des jeunes qui peuvent compter sur un suivi personnalisé grâce au dispositif "un jeune, une solution". 

"Ils sont recrutés par l’entreprise qui va les former sur place in-situ et leur faire découvrir le monde du travail. Un monde que les jeunes n’ont pas encore appréhendé. Ils vont acquérir de nouvelles compétences grâce aux organismes de formation qui vont les former sur les métiers qu’ils vont exercer demain" précise Angélique Goodall, directrice régionale de Pôle emploi. Pour l'heure 250 jeunes sans emploi ont été pré-sélectionnés pour bénéficier de ce dispositif.

Une palette d'outils pour insérer les jeunes

L'emploi des jeunes, une priorité pour l'Etat. Depuis le mois de juillet, le dispositif "un jeune, une solution" est mis en oeuvre afin de les accompagner par le biais "d'une palette d'outils pour insérer les jeunes, les orienter, les informer et leur permettre de réaliser leurs voeux en matière d'accès au marché du travail" précise le préfet. Jaqcues Billant qui a été à la rencontre ce matin, des acteurs du dispositif à l'agence Pôle emploi de Saint-Paul.

 

[1jeune 1 solution] 📍 23 000 jeunes inscrits au Pôle emploi Réunion depuis le début de la crise. L'Etat soutient l'...

Publiée par Préfet de La Réunion sur Lundi 22 février 2021

 

Jusqu'à 8 000 euros d'aide pour l'entreprise

Et pour encourager l'emploi de ces jeunes l'Etat avec le Pôle emploi encouragent les entreprises réunionnaises à recruter des apprentis et des jeunes en CDI ou CDD. Comment? En versant une aide de 4 000 euros  aux entreprises pour pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans sur un contrat de 3 mois minimum. L'aide est presque doublée pour un apprenti, elle est de 5 000 à 8 000 euros. Angélique Goodall, directrice régionale de Pôle emploi, d'ajouter "cela contribue à accélérer le recrutement. Parfois, les entreprises peuvent hésiter, si cela peut donner un coup de collier pour qu’elles anticipent le recrutement qui était prévu plus tardivement, c’est bénéfique pour tout le monde".

 

#FranceRelance [Aide aux entreprise] Soutien à l'emploi des jeunes L’État crée une aide exceptionnelle : ✅5000 euros...

Publiée par Préfet de La Réunion sur Mardi 23 février 2021


 

Des secteurs qui recrutent 

Pourtant à La Réunion, un paradoxe demeure des entreprises ne trouvent pas de diplômés alors que le chômage reste élevé. La directrice régionale du Pôle emploi explique que "certains secteurs recrutent effectivement des profils pointus, techniques qui demandent une qualification mais d’autres ont besoin de jeunes motivés et mobilisés". C'est là que le Pôle emploi intervient afin de "travailler à la fois avec les entreprises mais évidemment avec les jeunes pour les inciter à aller vers ces entreprises qui recrutent". 

Et les secteurs qui recrutent en ce moment dans le département sont nombreux. Grâce au plan de Relance, des secteurs entiers se mobilisent et proposent des emplois à pourvoir. C'est notamment le cas dans le domaine du bâtiment, de l'action sociale, de la santé, le service à la personne ou encore les métiers de bouche.

Reportage de Réunion la 1ère.

Dispositif « un jeune, une solution », un coup de pouce pour 250 Réunionnais ©Réunion la 1ère