Bernard Briand élu président de la collectivité, une suite logique dans son parcours politique

politique
bernard briand stephane lenormand
©SPM la 1ère
Professeur d'EPS et conseiller jeunesse et sport, Bernard Briand a fait de la politique son sport d'endurance favori. Depuis 2007, il incarne le renouveau du mouvement Archipel Demain.
Première campagne et premières armes en politique. En mars 2008 Bernard Briand est le candidat d'Archipel demain pour les municipales. De retour sur le territoire depuis seulement 9 mois, le jeune homme de 33 ans à l'époque et vice-président du mouvement créé par Gérard Grignon, receuille 21.55 % des suffrages exprimés. Bernard Briand siègera dans l'opposition du conseil municipal jusqu'en 2015.

À lire aussi : Bernard Briand devient président du conseil territorial de Saint-Pierre et Miquelon

Au fil des années et sous l'impulsion de l'ancien président de la collectivité, Stéphane Artano, Bernard Briand parvient à faire sa place sur la scène politique locale. 2012 puis 2017, il endosse des responsabilités et siège comme 4ème puis 1er Vice-président du conseil territorial.
Sa présence et son implication en politique s'accentuent. Il s'implique notamment aux côtés des jeunes du CTJ (Conseil Territorial des Jeunes). Il accompagne aussi le président Lenormand aux rendez-vous internationaux comme l'OCTA (L'Association des Pays et Territoires d'Outre-mer de l'Union européenne) et il est de plus en plus visible dans les médias pour défendre la politique d'Archipel demain. 

Le 29 septembre dernier Stéphane Lenormand annonce sa démission de la présidence de la collectivité. Une opportunité de plus pour Bernard Briand qui se voit aujourd'hui confier les clés de l'hôtel du territoire. 
©saintpierremiquelon

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live