De la chemise au chiffon, l'initiative de travailleurs handicapés au service de l'environnement

découverte
atelier boursaint chiffons
©SPM la 1ère
Chaque semaine, plusieurs kilos de vêtements usagés sont transformés en chiffons à Saint-Pierre et Miquelon. C’est le travail de l’atelier Boursaint qui permet à des opérateurs en situation de handicap de réduire au passage la quantité de déchets produite sur l’archipel.
À l’heure où de plus en plus de citoyens cherchent à réduire leur empreinte écologique à travers le monde, les opérateurs de l'atelier Boursaint s'attèlent à récupérer des kilos de vêtements usagés dans les associations locales ou au coeur même de la déchetterie de Saint-Pierre.
 

"Ils ont tous des compétences que l'on essaye de valoriser et de développer pour qu'il puisse un jour travailler en milieu ordinaire." - Gaëlle Jouet, animatrice formation


Chaque semaine, une douzaine de personnes en situation de handicap y récolte des sacs entiers de t-shirts, pantalons, chaussettes ou serviettes qui seront soigneusement triés avant de prendre la direction de leur salle de travail. Objectif : leur offrir une seconde vie en les découpant pour confectionner notamment des chiffons qui seront vendus localement.
 

"Tout ce qui peut être réutilisé, réutilisons-le !" - Maryse Bresson, association Tremplin


Leurs plus grands clients sont les navires de croisière en escale mais aussi la centrale EDF, la compagnie aérienne locale Air Saint-Pierre ou encore des garagistes qui d’ordinaire achètent leurs chiffons au Canada.