Coronavirus : les coiffeurs et les esthéticiennes de Saint-Pierre et Miquelon reprennent leurs activités

coronavirus
salon coiffure estheticienne
©SPM la 1ère
Avec la réouverture des commerces, les clients souhaitent rattraper le temps perdu. Couper ses cheveux, refaire sa couleur, s'offrir une manucure ou encore un soin du visage. Les coiffeurs et instituts de beauté vont avoir fort à faire dans les jours et semaines à venir.
La levée progressive du confinement a commencé ce lundi 27 avril. Les métiers de la beauté et des soins à la personne font partie des professions pour lesquelles la reprise est encouragée. 
 

Ciseaux et sèche-cheveux au garde à vous


Dans les salons de coiffure saint-pierrais, la sonnerie du téléphone retentit sans interruption et les clients souhaitent tous un rendez-vous au plus vite.
 

"Nous allons avoir du boulot (...) comme au moment des fêtes, tout simplement !" - Pascale Détré, coiffeuse 

 

Un protocole de désinfection strict


Dans un autre salon de coiffure du centre-ville de Saint-Pierre, ce sont les derniers préparatifs avant la réouverture. Après plus d’un mois sans clientèle, les employées s’apprêtent à recevoir leurs premiers clients.
 

"Le port du masque est maintenant obligatoire quand nous travaillons et nous avons établi un protocole de désinfection bien précis entre chaque client." - Sauveanne Chiabaut, coiffeuse

 
La veille, ces coiffeuses ont effectué la désinfection complète de leur salon et ont reçu les masques en tissu qu’elles devront porter en permanence jusqu’à nouvel ordre. Pour respecter les gestes barrières, les prestations ne se font que sur rendez-vous, les outils sont nettoyés entre chaque utilisation, les peignoirs et serviettes ne servent qu'une fois et un purificateur d’air a même été installé.


Les clients souhaitent rattraper le temps perdu 


Dans un autre institut de beauté de Saint-Pierre, l’ouverture est prévue mercredi et il y a encore beaucoup à ranger. Réaménager tout son intérieur pour l’arrivée des clients et répondre au téléphone qui, ici aussi, a passé la journée à sonner. Il faut réussir à jongler entre les clients qui avaient pris rendez-vous avant le confinement et ceux qui souhaitent en prendre un dès aujourd’hui.
 

On essaye de trouver au mieux des solutions pour contenter tout le monde. - Carole Bouvart, gérante d’un institut de beauté


Un reportage de Robin Droulez et Adrien Develay.
©saintpierremiquelon