Face au coronavirus, la gendarmerie de Saint-Pierre sensibilise aux gestes barrières dans l'espace public

coronavirus
GENDARMERIE OPERATION PEDAGOGIQUE
©spm la 1ère
Les gendarmes effectuent des opérations de sensibilisation dans les commerces et les lieux publics clos de Saint-Pierre et Miquelon. Ils rappellent qu'en attendant les directives liées au confinement national décrété mercredi 21 octobre, il faut respecter les gestes barrières. 
Plusieurs patrouilles de gendarmerie ont eu lieu ces derniers jours à Saint-Pierre pour sensibiliser au port du masque dans les lieux publics clos et au maintien des gestes barrières. L'opération a pour but de rappeler l'importance de ces gestes de distanciation sociale, alors qu'on observe dans la population un "relâchement général", selon l'administration territoriale de santé. 

"Pour l'instant, tant qu'il n'y a pas de directives spécifiques dans l'archipelle port du masque reste obligatoire dans les lieux publics et surtout dans les commerces", souligne une gendarme, pendant une patrouille, avant de préciser qu'elle souhaite avant tout sensibiliser les commerçants et leurs clients. Aucune verbalisation pour non respect du port du masque n'a pour le moment été recensée.
 

"Pour le masque, il est très important de s'approprier ce geste : comment le porter, comment le retirer, comment le jeter [...] Tout le monde peut être amené à quitter l'archipel, à se retrouver dans des territoires où le virus circule et aussi à revenir à Saint-Pierre et Miquelon."

Cynetia Moutou, directrice par intérim de l'administration territoriale de santé



À Saint-Pierre et Miquelon, les nouvelles mesures sanitaires à appliquer localement ne sont pas encore connues. Elles devraient être détaillées ce samedi 31 octobre au journal télévisé de 20h, par le préfet Thierry Devimeux. 

Reportage d'Aldric Lahiton et Clémentine Baude.
 
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live