Franc succès pour l'atelier "Les frissons d'Halloween" auprès des enfants de Miquelon

halloween
Tout le matériel a été fourni gratuitement par la mairie de Miquelon-Langlade, afin de permettre aux enfants de décorer les citrouilles
Tout le matériel a été fourni gratuitement par la mairie de Miquelon-Langlade, afin de permettre aux enfants de décorer les citrouilles ©C.B
La mairie de Miquelon-Langlade a proposé un atelier, "Les frissons d'Halloween", pour les enfants âgés de 3 à 5 ans. Au programme : maquillage, décoration de citrouilles, lecture de contes et d'histoires qui font presque peur. La session était complète. 
Au début, les petits Miquelonnais réunis pour cet atelier n'osent pas s'approcher de la table. Pourtant, elle fait envie cette table, les pinceaux sont prêts, la gouache aussi. Les citrouilles n'attendent plus que de se faire belles. 

À lire aussi : Rentrée des scouts à Saint-Pierre : "le scoutisme, c'est l'école de la vie"

Les enfants choisissent avec beaucoup d'attention leur maquillage : citrouilles, zombies, mais aussi Spider-man. Les parents et accompagnateurs entourent le groupe durant toute la durée de l'activité.  Les citrouilles seront percées, peinturlurées, paillettées. Des rires fusent, des petites discussions aussi. 

Justine Braquart, conseillère municipale se félicite de cet atelier : "c'est un succès, on est complet pour les trois jours." Les deux autres jours sont à destination d'un public plus âgé : 6-7 ans et 8 ans et plus. Selon ses dires, il manquait des activités pour les plus petits.
 

"Je suis en train de faire une citrouille et j'ai choisi le rouge pour la couleur du sang. Là, je fais la bouche noire. En plus je suis déguisé en zombie, ma maman va être étonnée, si elle me voit comme ça. Elle va croire que c'est un vrai "

Alexis, 5 ans 


Les créations prennent forme. Des citrouilles tantôt vertes, bleues, avec ou sans cheveux. Les enfants ont pu bénéficier de tout un attirail d'accessoires pour laisser libre court à leur créativité.

Les organisateurs ont déjà réfléchi à d'autres idées, avec pour optique de profiter des différentes manifestations du calendrier : "on va rebondir avec chaque fête, il ne va rien falloir laisser passer", conclut Justine Braquart.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live