L'homme accusé de violence sur nourrisson condamné à huit mois de prison avec sursis

justice
palais de justice saint-pierre miquelon
©SPM la 1ère
Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a rendu son jugement dans l'affaire de l'homme accusé de violence sur nourrisson et violence psychologique sur sa compagne.
Âgé de 36 ans, le prévenu était accusé de violence sur son nourrisson et violence psychologique sur sa compagne. Dans le cadre de la procédure d'examen de cette première affaire, ce même homme était aussi accusé d'avoir menti à une autorité judiciaire.

À lire aussi > Un homme accusé de violence sur nourrisson devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre

Pour les premiers faits reprochés, l'individu a été reconnu coupable et a été condamné à huit mois d’emprisonnement avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. La peine est également assortie d’une obligation de se soumettre à des soins. Concernant les faits de mensonge à une autorité judiciaire, la relaxe a été prononcée considérant notamment que le prévenu était revenu sur ses déclarations.

Les précisions de Flavie Bry.
©saintpierremiquelon
 

Une seconde affaire jugée

Un second jeune homme, convoqué pour une affaire de violence avec usage ou sous la menace d'une arme, a lui aussi été reconnu coupable de ces faits reprochés. Il a été condamné à quatre mois d’emprisonnement avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans et d’une obligation de soins et d’exercer une activité professionnelle.

L'individu a enfin fait l'objet d'une interdiction de détenir une arme pour une durée de cinq ans et d'une suspension de son permis de chasse pour une durée similaire.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live