L'histoire de Fernand Apestéguy, l'un des premiers Saint-Pierrais à s'être engagé dans les forces gaullistes

histoire
Seconde Guerre mondiale : l'histoire de Fernand Apestéguy, l'un des premiers Saint-Pierrais à s'être engagé dans les forces gaullistes

Fernand Apestéguy n'est encore qu'un jeune homme quand il quitte Saint-Pierre et Miquelon en octobre 1941. Aujourd'hui, son fils Jean-Paul fait vivre la mémoire de celui qui, à 22 ans, est devenu un "évadé". 

Dans sa maison, Jean-Paul Apestéguy fait vivre la mémoire de son père, engagé avec les forces de la France libre. "Papa est parti de Saint-Pierre en octobre 41", raconte-t-il. Fernand Apestéguy est l'un des premiers Saint-Pierrais à s'être engagé dans les forces gaullistes, avant le ralliement de l'archipel à la France libre le 24 décembre 1941. Il n'a que 22 ans quand il quitte l'archipel de nuit, en doris pour Terre-Neuve.

Engagé dans la marine de guerre

 

Après avoir traversé l'Atlantique pour l'Angleterre, le père de Jean-Paul s'engage dans la marine de guerre qu'il quittera en 1946. Aujourd'hui, Jean-Paul fait vivre la mémoire son père grâce à une collection d'objets et de documents sur la Seconde Guerre mondiale.

Le reportage d'Adrien Develay et Flavie Bry :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live