La chenille à tente estivale sans danger pour les promeneurs et la biodiversité

écologie
chenille
La chenille à tente estivale ©P. HACALA
La chenille à tente estivale est très répandue dans la région notamment au Canada. Elle trouve sa nourriture dans les arbres feuillus. Cette année, ces larves seraient plus nombreuses et donc plus visibles.

Parfois confondue avec la processionnaire du pin, la chenille à tente estivale ne représente pas de danger pour l'homme et la biodiversité. 

Sa présence peut parfois semer le trouble et pourtant elle est sans danger réel.  Des larves qui ont déjà été recensées par le passé sur le territoire.

À lire aussi : Création d'un portail dédié au patrimoine naturel de l'archipel, une nouveauté pour tous et alimentée par tous

Comme le précise Carole Coquio, adjointe du service agriculture, alimentation, eau et biodiversité de la DTAM "la période où la chenille intervient est sans danger pour la survie de l'arbre qui a lui finit sa croissance et donc pour la survie de la forêt".

En cas de questionnements, les services de la DTAM peuvent être sollicités mais pour en savoir plus sur cet insecte voyez ce reportage signé Linda Saci et Sony Chamsidine. 

©saintpierreetmiquelon