La collectivité veut consulter les mairies de Saint-Pierre et de Miquelon avant d'appliquer le STAU

politique saint-pierre (spm)
carte satelitte miquelon google
©Google Maps

La collectivité territoriale a présenté ce jeudi aux élus de la mairie de Miquelon la nouvelle mouture du schéma territorial d'aménagement et d'urbanisme. Le président Bernard Briand a annoncé que la mise en application du STAU serait repoussée, le temps pour les communes de faire un retour. 

L'application du STAU ne sera donc pas pour tout de suite. Initialement prévue fin janvier 2021, le président de la collectivité Bernard Briand a décidé jeudi de repousser la date butoir au mois d'avril. La raison : laisser le temps aux élus municipaux de Miquelon et de Saint-Pierre de se saisir du texte, conséquent, et de faire un retour à la collectivité.

À lire aussi : Stéphane Artano à propos du STAU : "Nous n'avons pas vu les conséquences sur un certain nombre de zones"

Le schéma territorial d'aménagement et d'urbanisme pourra alors être modifié en fonction des observations des communes. Bernard Briand, président de la collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon.

"Ce que je veux, c'est un consensus le plus large possible sur le dossier."

Bernard Briand, président de la Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon

 

Bernard Briand a également annoncé que les 270 particuliers qui ont participé à l'enquête publique lancée sur le STAU recevront prochainement une réponse individualisée par courrier.

Les élus de Miquelon-Langlade rassurés

 

La réunion de jeudi était organisée pour présenter à l'équipe municipale miquelonnaise la nouvelle version du STAU, notamment les points bien spécifique à Miquelon-Langlade. "Nous avons eu des avancées notables, explique-t-il en fin de réunion. Notamment l'obtention d'une zone potentielle de construction au sud du pont." C'était en effet une grande attente de la part de la population. Bernard Briand a expliqué qu'une zone en attente de projet avait bien été identifiée au sud du pont dans la nouvelle mouture du STAU, qui devra être ensuite être qualifiée en tant que zone de lotissement. En fonction de l'évolution de la situation, le STAU pourra être modifié dans le futur.


Quant aux possibilités de construction au niveau du cap de Miquelon, là aussi une vingtaine de parcelles constructibles vont être identifiées pour répondre aux demandes à court terme.

Après avoir rencontré les élus miquelonnais, la collectivité territoriale espère pouvoir rapidement présenter la nouvelle version du STAU aux élus de Saint-Pierre.