La reprise des recherches de l'épave du Ravenel repoussée de quelques semaines

patrimoine
Le DriX
Le drone à l'arrêt ©SPM LA PREMIERE
Les recherches du chalutier, disparu en 1962, devaient débuter cette semaine. Or, le matériel destiné au DriX n'a pas été livré en temps et en heure. En attendant de tout recevoir, une partie de l'équipe technique a même dû repartir en Métropole.

Le matériel et les marchandises destinés au DriX toujours en attente. Les recherches de l'épave du Bateau disparu en mer le 28 janvier 1962 avec à son bord 14 membres d'équipage et un photographe sont retardées. Elles devaient débuter cette semaine avec le drone maritime de la société iXblue. 

Lundi 20 juin, en fin de journée, le DriX a du être sorti du hangar où il se trouvait depuis son arrivée pour rejoindre le quai du commerce.

À lire aussi : Les recherches pour retrouver l'épave du Ravenel reconduites en juin 2022

De son côté, une partie de l'équipe est repartie dans l'hexagone. Elle sera de retour quand tout sera fin prêt.

La société, spécialisée dans les techniques de pointe, espère recevoir son matériel d'ici début juillet et  lancer la nouvelle campagne de recherches.

Les précisons d'Olivier Moisan, responsable des opérations au micro de Claire Arrossaména et de Jérome Anger.

©saintpierreetmiquelon