Manuel Valls, premier chef de gouvernement français à mettre un pied sur l'île aux marins

gouvernement
Manuel Valls
Manuel Valls est le premier chef de gouvernement à se rendre sur l'île aux marins à Saint-Pierre et Miquelon. ©DJ
L'escale était incontournable ce samedi 15 octobre. En visite officielle à Saint-Pierre et Miquelon, le Premier ministre, Manuel Valls, a tenu absolument à visiter l'île aux marins. Il est le premier chef de gouvernement à s'être rendu sur cette bande de terre en face de Saint-Pierre.
Il aura passé près de 24 heures à Saint-Pierre et Miquelon. Dernière étape du voyage offciel de Manuel Valls : l'île aux marins. Un véritable bol d'air dans un programme surchargé pour le Premier ministre. (Ci-dessous le reportage de Mathias Raynaud).

©saintpierremiquelon

Une traversée à bord du "Martin Hélène"

Acompagné d'une partie de sa délégation, et des deux ministres Annick Girardin (Fonction Publique), et Ericka Bareigts (Outre-mer), Manuel Valls a embarqué, samedi 15 octobre, à bord du "Martin Hélène" pour effectuer la traversée de Saint-Pierre à l'île aux marins. Cette virée, il y tenait. Le Premier ministre l'a effectué contre l'avis de son staff qui aurait préféré l'annuler en raison des mauvaises conditions météos.

Le seul Premier ministre sur l'île aux marins

Manuel Valls est désormais le seul Premier ministre à avoir foulé le sol de cette bande de terre en face de Saint-Pierre. Très à l'aise, il a effectué une partie de la traversée aux côtés du capitaine du bateau. 

Arrivé sur l'île, il a découvert l'histoire de l'ancienne commune de l'archipel avec pour guide le conservateur, Marc Derrible. Le musée Archipélitude, le cimetière marin, l'église, mais aussi la maison Jézéquel, rien n'a été oublié. "Une séquence émotion" et une "reconnaissance", estime le député Stéphane Claireaux qui a participé à la visite. 

Manuel Valls aura passé un peu moins d'une heure sur l'île aux marins. "Un bol d'air", dit-il au sommet du calvaire. Il salue "ce projet de faire revivre ce lieu" de "garder cette mémoire".


Candidat à SPM

Autour d'un café à la maison Jézéquel à quelques minutes de son départ, Manuel Valls a le sourire. Il achève sa visite par une ultime boutade, "l'appel de l'île aux marins", dit-il. Alors que la presse nationale ne cesse de l'interroger sur une éventuelle déclaration de candidature pour 2017, Manuel Valls se lâche : "Je serai candidat.. aux législatives ici", plaisante t-il. Un nouveau signe de la décontraction du Premier ministre lors de son passage dans l'archipel.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live