Des masques pour financer un mémorial en hommage aux engagés volontaires de Saint-Pierre et Miquelon

histoire
masques memorial ffl
©SPM la 1ère
En pleine crise sanitaire du Covid-19, l’association des engagés volontaires de Saint-Pierre et Miquelon propose des masques à la vente. Son objectif : récolter des fonds pour financer un projet à la mémoire des anciens combattants de la seconde guerre mondiale.
La crise sanitaire a perturbé le projet de l'association des engagés volontaires de Saint-Pierre et Miquelon qui souhaitait inaugurer le 18 juin prochain un mémorial à Saint-Pierre pour rendre hommage aux anciens combattants.

À lire aussi > Un mémorial en hommage aux engagés de la France libre de Saint-Pierre et Miquelon ?

Les noms de tous les engagés volontaires de l’archipel pendant la seconde guerre mondiale devaient figurer sur des stèles pour permettre à la population, mais aussi à “leurs enfants et petits-enfants de ne pas les oublier”, selon la présidente de l'association Martine Lévêque-Ruault. 
 

“Leurs noms seront gravés dans le marbre à tout jamais” - Martine Lévêque-Ruault, présidente de l'association Les Engagés Volontaires de Saint-Pierre et Miquelon 

 

 

Fabriquer et vendre des masques pour récolter des fonds 


Si la crise du Covid-19 a bousculé le calendrier et le financement de ce projet estimé à 80 000 euros, cela n'a pas affecté la volonté des membres de l'association qui se sont mobilisés ces derniers jours.
 

Les forces d'une dizaine de couturières ont été mutualisées pour proposer à la vente un produit demandé sur l’archipel comme au-delà.

Plus de 120 masques ont ainsi été réalisés en moins d’une semaine dans la maison des anciens combattants où se sont tenues les premières ventes le week-end dernier.
 

Patience et concentration


Ce travail minutieux demande beaucoup de concentration mais il devrait permettre à l’association de poursuivre son objectif en espérant le lancement des travaux du mémorial d’ici l’automne prochain et son inauguration le 18 juin 2021, soit 81 ans jour pour jour après l'appel du Général De Gaulle. 

D'ici là, une autre vente de masques est programmée le week-end prochain à la maison des anciens combattants de Saint-Pierre.

Le reportage de Samuel Monod et Inès Pons-Texeira.
©saintpierremiquelon