À Miquelon - Langlade, une opération citoyenne pour rendre l'île plus propre

pollution
opération îles propres
Un bénévole ramasse des déchets à Miquelon - Langlade. ©Véronique Kello, Cindy Chaignon, Maureen Artano
Des bénévoles se mobilisent en ce long week-end de Pentecôte pour ramasser les déchets jetés dans la nature. Une opération nettoyage menée par l'association des résidents de Langlade en partenariat avec la mairie de Miquelon - Langlade. 
Les bénévoles de l'opération "îles propres", mise en place pendant le week-end de la Pentecôte à Miquelon - Langlade, se sont lancés un défi bien particulier : enlever un maximum de déchets jetés dans la nature.  

Ce ramassage de déchets, ouvert à tous, est organisé par l'association des résidents de Langlade et la mairie de Miquelon - Langlade. Cette dernière fournit gratuitement des gants et des sacs poubelle aux volontaires qui souhaitent participer. Elle a également identifié des sites où les déchets peuvent être déposés : la Raquette, l'infirmerie, le Coin du sable, la route de Miquelon - Langlade et Ignachi. Les ordures récoltées peuvent y être déchargées jusqu'au 2 juin au matin, date à laquelle les équipes de la mairie viendront les récupérer. 
 
Ordures récoltées
Les bénévoles étaient présents dès samedi 30 mai. Ils ont récolté plusieurs sacs de déchets dans la nature. ©Véronique Kello, Cindy Chaignon, Maureen Artano
 

Les promeneurs plus respectueux de l'environnement


Jusqu'à présent, l'opération est un succès, selon l'association des résidents de Langlade, qui invite ceux qui le souhaitent à se joindre à eux. D'autant que les volontaires ont été positivement surpris cette année : les flâneurs jettent de moins en moins leurs ordures dans la nature. "Il y a du progrès par rapport aux autres années", assure ainsi Maureen Artano, la présidente de l'association. "Il faut que tout le monde continue ses efforts."
 

"Il y a beaucoup de déchets provenant de la mer. Mais on fait un bon constat : il y a de moins en moins de gens qui jettent leurs déchets en se promenant." - Maureen Artano, présidente de l'association des résidents de Langlade 


Plus de précisions, en images, avec Émilie Boulenger et Jean-Noël De Lizaraga. 
 
©saintpierremiquelon