"Chez Péco", plus qu’une discothèque, une institution à Miquelon

vie locale miquelon-langlade
peco discotheque miquelon
©SPM la 1ère

À Saint-Pierre et Miquelon, la salle Entre Nous est la seule discothèque ouverte. Mais à l’heure actuelle, c’est aussi l’une des seules boîtes de nuit en activité dans toute la France. Depuis 1984, elle continue de faire danser des centaines de personnes.

Alors que le déconfinement démarre dans l’Hexagone, les boîtes de nuit, fermées depuis la mi-mars 2020, ne connaissent toujours pas leur date de réouverture. Mais dans l’archipel, la fête continue dans un établissement bien connu localement : la salle Entre Nous, aussi appelée “Chez Péco.”

À lire aussi : Jeanne Perrot, tenancière reconnue et pionnière des soirées miquelonnaises

Denis Revert, dit Péco, tient le comptoir de son établissement depuis 44 ans. En 1977, il reprend la guinguette de sa grand-mère, Jeanne Perrot. Presque toutes les fins de semaine, les groupes et DJ de l’archipel se succèdent sur la scène de la salle Entre Nous. Sylvie Urdanabia était aux manettes samedi 1er mai. Elle est consciente de son privilège de pouvoir mixer dans l’une des seules boîtes de nuits encore ouverte en France.

Comme les gens ne peuvent pas quitter l’archipel, c’est une chance pour nous de leur offrir des distractions.

Denis Revert

 

Cependant, Denis Revert a mis en vente ses établissements après 44 ans d’animation de la nuit à Miquelon, pour prendre sa retraite.

Karim Augustin Baïla et Allisson Audoux ont pris part à la fête :