De belles performances pour la course du Calvaire à Miquelon

athlétisme miquelon-langlade
course calvaire miquelon 2021
©SPM la 1ère

Le tour du Calvaire a eu lieu samedi 8 mai à Miquelon. Cette année, parmi les 20 participants de cette course organisée par  les Coureurs de l’Isthme, c’est Simon Mary, un habitué de la discipline, qui a remporté l’épreuve de 7km en 25 minutes et 31 secondes.

Le tour du Calvaire, épreuve incontournable de la saison de course à pied sur la Grande Île a réuni une vingtaine de participants. “On est partis à un rythme plutôt lent, pas spécialement rapide”, explique le vainqueur Simon Mary de retour de son épreuve.

Une rivalité complice

 

C’est en partant vers le Calvaire qu’un écart à commencé à se creuser en tête de course. “J’ai maintenu une distance, environ 200m avec Mathys qui était derrière, qu’on a conservé quasiment jusqu’à la fin”, raconte le vainqueur de l’épreuve. En effet, sur la deuxième marche du podium masculin, Mathys Le Pauder a franchi la ligne d’arrivée un peu moins de 20 secondes après Simon Mary, en 26 minutes et 10 secondes. Il a ainsi battu le record cadet, détenu jusque-là par Maxime Gauthier.

On se voit à l’entraînement une fois par semaine, poursuit Simon Mary. On essaye de se tirer un petit peu la bourre lors des courses donc c’est plutôt une saine émulation.

Interviews réalisées par Adrien Develay et Jérôme Anger

 

Des conditions difficiles

 

Pour sa première participation, Aline Zanaboni a remporté l’épreuve chez les femmes en 34 minutes et 17 secondes. Pour elle, ce n’était pas vraiment un challenge car “on a l’habitude de faire ces distances-là en entraînement.”

Je ne vise pas forcément la victoire quand je participe, je me fixe plutôt un chrono pour moi-même.

Aline Zanaboni


Swany Péquin, compagne de Simon Mary arrive sur la deuxième marche du podium avec un temps de 39 minutes et 2 secondes. Elle s’est dite “contente que ce soit terminée” à la fin de la course. “Je ne connaissais pas du tout le parcours donc je suis partie complètement à l’aveugle, avoue-t-elle. Il y avait pas mal de vent et puis la course à pied, ce n’est pas mon sport de prédilection."  Elle concède toutefois que “c’est sympa de prendre l’avion pour aller faire une course à Miquelon.

Anastasia Laguerra s'est entretenue avec Aline Zanaboni et Mathys Le Pauder, en duplex depuis notre studio à Miquelon :

La troisième marche du podium féminin est occupée par Marie-Alice Lévêque, qui a parcouru les 7km en 56 minutes et 39 secondes. Chez les hommes, Gaël Coste est arrivé troisième en 27 minutes et 4 secondes.