Le village de Miquelon-Langlade sans carburant pendant une journée

consommation miquelon-langlade
Le village de Miquelon-Langlade sans carburant pendant une journée
©SPM la 1ère
L’île de Miquelon a dû faire face à une pénurie d’essence, ce vendredi 6 novembre. La préfecture et la société en charge du fret maritime se sont mobilisées pour permettre le réapprovisionnement exceptionnel de l’île, en fin de journée.
 
Dès 9 heures ce vendredi matin, le gérant de la seule station-service de Miquelon a alerté les services de l’État. Les cuves de carburant étaient vides. Une situation intenable pour les habitants de la commune.

La préfecture a réagi immédiatement en proposant la mise en place d'une rotation exceptionnelle, ce qu'a accepté la société en charge de la délégation de service public en fret maritime.
 

« Nous avons validé la proposition auprès du délégataire, que je remercie encore pour sa grande réactivité dans la mise en œuvre de cette solution »

Étienne de la Fourchardière, secrétaire général à la préfecture


Pas de frais supplémentaires


Cet approvisionnement entre dans le quota des 70 rotations annuelles inter-îles. Il ne génère donc pas de frais supplémentaires. Un camion-citerne d'une capacité de 11 000 litres a ainsi pu rejoindre Miquelon à bord de l'Aldona en début de soirée.

Le reportage d’Aldric Lahiton et Clémentine Baude :
 
©SPM la 1ère
La pénurie n’aura duré que quelques heures. Mais invité en plateau, le maire de Miquelon-Langlade, Franck Detcheverry, a souligné que cet évènement, bien que rare, n’était pas inédit : « Ce n’est pas la première fois que ça arrive, a-t-il expliqué. L’État avait financé un stock stratégique au fournisseur d'essence sur Miquelon… Force est de constater que ce stock n’existe pas. Je remercie l’État et le délégataire, qui ont réagi très rapidement pour nous permettre d’avoir une rotation supplémentaire. »