publicité

Le navire écologique le Neoliner sera de passage chaque mois à Saint-Pierre et Miquelon

C'est un mélange entre un voilier et un cargo : le Neoliner veut développer le transport maritime éco-responsable. Ce navire passera deux fois par mois sur l'archipel à partir de 2020.

© Neoline
© Neoline
  • Antoine Defives
  • Publié le , mis à jour le
Relancer les bateaux de commerce à voile, c'est l'idée un peu folle de l’entreprise nantaise Neoline. La start-up veut « reverdir » l'image de la marine marchande.

Leur conviction : que le transport maritime fasse sa part dans la transition énergétique. En effet, aujourd'hui, 90% du commerce mondial se fait par la mer grâce à des bateaux très polluants.

Le Neoliner peut ainsi représenter une bonne alternative. Ce cargo à voile est capable de transporter 5500 tonnes de marchandises. Ultra moderne, il émettra seulement 10%  de gaz à effet de serre par rapport à un navire marchand traditionnel de taille comparable (136 mètres).

Favoriser les exportations locales


D’un coût de 35 millions d’euros, sa construction est programmée pour la fin de l’année. Sa mise en service, elle, est prévue pour 2020.

Ses rotations transatlantiques plus propres passeront par Saint-Pierre et Miquelon deux fois par mois, à chaque fois sur le trajet du retour. Une aubaine pour stimuler les exportations des produits de l’archipel vers la métropole.

Les précisions avec le reportage d’Angélique Le Bouter et Kelly Pujar.
Le navire écologique le Neoliner sera de passage chaque mois à Saint-Pierre-et-Miquelon

Jean Zanuttini, le directeur de Neoline et Michel Péry, son président, seront en voyage à Saint-Pierre et Miquelon du 2 au 6 juin prochain.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play