Pourquoi prend-on des coups de soleil quand il y a de la brume ?

météo saint-pierre (spm)
brume
L'île aux Marins sous la brume. ©Série "Brume", IVV, cheznoo.net
À Saint-Pierre et Miquelon, l'été est la saison des brumes. Mais cela ne veut pas dire que la population est protégée du soleil. Bien au contraire...
De la brume, de la brume et encore de la brume. Les étés à Saint-Pierre et Miquelon ne sont pas toujours synonymes de temps ensoleillé. Pourtant, les habitants de l'archipel prennent souvent des coups de soleil estivaux, même par temps maussade.

"On peut brûler quand il y a de la brume", assure ainsi le docteur Marc Pracht, spécialiste des mélanomes et des cancers de la peau. "On peut même brûler davantage que d'habitude". Le soleil passe en effet à travers le brouillard, constitué de particules d'eau. "Et cela rend le rayonnement ultra-violet encore plus intense." 

Les explications détaillées du médecin oncologue sont à découvrir dans la vidéo ci-dessous : 
 

Après plusieurs missions au centre hospitalier François Dunan, Marc Pracht considère néanmoins que "la brume joue un rôle marginal sur le risque de cancers de peau dans l'archipel". Il existe d'autres facteurs à prendre en compte. "La couche d'ozone arrête une grande partie du rayonnement solaire. Or, dans la région de Saint-Pierre et Miquelon, cette couche d'ozone est beaucoup plus mince qu'ailleurs, et donc moins protectrice."
 

"Même en cas de brume, la peau humaine absorbe les rayonnements ultra-violets. C'est même pire que par beau temps." - Marc Pracht, spécialiste des mélanomes et des tumeurs cutanées


Les données génétiques sont également utiles, lorsque l'on évalue les risques de lésions cutanées liées à l'exposition au soleil. "Une grande partie de la population saint-pierraise et miquelonnaise est d'origine celte : bretonne et normande. Or, ces populations ont ce qu'on appelle un 'phototype clair', c'est-à-dire une prédisposition importante à faire des coups de soleil", décrit Marc Pracht. Malgré tout, le médecin préconise de faire particulièrement attention à sa peau lorsqu'il y a de la brume. "Parce que ce n'est pas parce qu'on n'a pas chaud que l'on ne brûle pas."



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live