Réveillon du Nouvel An à Saint-Pierre et Miquelon : boire ou conduire, il faut choisir

fêtes de fin d'année
boire ou conduire
©SPM la 1ère
Le 31 décembre approche et il convient de rappeler quelques règles de base pour rentrer chez soi après les festivités. Comme chaque année ce soir-là, la gendarmerie de l’archipel sera largement mobilisée, ainsi que les taxis.

Ne pas conduire, rentrer à pied, se faire raccompagner, ou encore ne pas laisser un convive alcoolisé prendre sa voiture,… voilà quelques règles de base à respecter et à rappeler du côté de la gendarmerie. Avant la nouvelle année, les autorités effectueront une opération de sensibilisation auprès de la population.

Le soir, nous irons au contact des habitants pour les sensibiliser. Puis dans la nuit, nous verbaliserons ceux qui n’auront pas bien saisi le message.

Colonel Eric Misserey, commandant de la gendarmerie de Saint-Pierre et Miquelon

 

Les taxis à disposition

 

Boire ou conduire, les trois taxis de Saint-Pierre, ont choisi. Que cela soit pour Taxi Mylan, Taxi Djody ou Taxi Bob, ils le savent : la Saint-Sylvestre sera synonyme de nuit agitée. Par exemple, l’an dernier, David Poirier (Taxi Bob) a reçu plus d’une centaine d’appels, la nuit 31 décembre.

La préfecture a mis en vigueur des tarifs spéciaux qui seront pratiqués le soir du réveillon : 10€ pour une course dans la zone dite "urbaine" et 12€ pour la zone "extérieure".

Comme l’an dernier, on va passer la nuit debout, de minuit jusqu’à 8h le lendemain matin.

David Poirier, chauffeur de taxi à Saint-Pierre

 

L’an dernier, saint-pierrais et miquelonnais ont été exemplaires. En effet, ni infraction ni accident n’ont été constatés par la gendarmerie durant la nuit du Nouvel An.

Le reportage Antoine Defives & Adrien Develay :

©saintpierreetmiquelon