Route Halifax Saint-Pierre : un équipage père-fille

sport
RHSP
Le Saint-Pierre-et-Miquelon
Rodolphe Victorri et sa fille Dina larguerront les amarres demain dimanche. Leur voilier, le Saint-Pierre-et-Miquelon, est le plus petit bateau de la flotte de la 8ème éiditon de la Route Halifax Saint-Pierre
Il a remporté en 2014 la Route Halifax Saint-Pierre. Le navigateur Rodolphe Victorri partagera cette fois-ci l'aventure avec sa fille.

Dina, une mordue de voile 

Comme son père Dina est une passionnée de voile.
En sport-étude voile au pôle espoir de la Rochelle, elle vient aussi de décrocher son baccalauréat.

Sa spécialité est le lazer radial. Elle est actuellement sur le circuit international. Son objectif : intégrer l'équipe de France et obtenir de bons résultats aux championnats de France qui se dérouleront dans une semaine.

Pour Dina la route Halifax Saint-Pierre est une belle opportunité pour élargir ses horizons dans le domaine. 

Un marin aguerri comme guide

Dina pourra compter sur l'expérience de son père. Après sa traversée de l'Atlantique en solitaire et de nombreuses courses au large, Rodolphe Victorri est aujourd'hui un marin aguerri.  

Seul bémol pour cette édition de la Route Halifax Saint-Pierre : les conditions météos qui ne s'annoncent pas favorables pour leur voilier, un Nacira 650, le plus petit de la flotte. 

Mais qu'importe, quand on aime la mer, on est toujours heureux d'y aller. 

A la veille du départ de la Route Halifax Saint-Pierre, Claudio Arthur et Yannick Télétchéa sont allés à la rencontre de Rodolphe et Dina Victorri.
Un équipage prêt et soudé. Regardez

©saintpierremiquelon