Bombe météo : spectaculaire, mais peu de dégâts sur l'archipel

météo saint-pierre (spm)
tempete SPM
Tempete : Ile aux Marins ©Jérôme Anger
La tempête a touché Saint-Pierre et Miquelon comme prévu aux alentours de 16h. Les rafales ont atteint les150 kilomètres/heure dans la nuit. Mais pas ou peu de conséquences. Au petit matin on enregistre très peu de dégâts sur l'archipel malgré des bourrasques qui restent très soutenues.
Elle a donc bien touché l'archipel comme prévu hier aux alentours de 16 heures. La tempête hivernale a balayé le territoire plusieurs heures...Les rafales ont atteint les 150km/heure dans la nuit, comme l'avait annoncé les services locaux de Météo France, l'équivalent d'un ouragan de force 1. Sur l’archipel très peu de dégâts ont été constatés tant à St-Pierre qu'à Miquelon. Au petit matin, des débris et détritus étaient ramassés ça et là sur les routes, les déneigeuses ont déblayé les grands axes pendant la nuit.

Quelques dégats sans gravité

Il aura tout de même fallu fermer la route de la décharge du soir au matin, car que le toit d’un hangar menaçait de s’envoler avec le vent. Une entreprise est intervenue en fin de matinée pour sécuriser l’installation.
A Miquelon pas de dégâts enregistrés. Les congères formées sur les routes ont été rapidement retirées.

Des habitants habitués aux événements climatiques intenses

Malgré des rafales enregistrées autour des 150 kilomètres heures les dégâts sont donc minimes. Il faut dire que les tempêtes n’ont rien d’inhabituel sur l’archipel et que l’on s’était bien préparé depuis plusieurs jours. Tout ce qui risquait de prendre le vent avait été retiré la veille par la municipalité, et la Directioin des Territoires (service de l'Etat).

Les marins ont dormi dans leur bateau, par précaution

Les activités associatives ont été annulées à partir du milieu de l’après-midi. Les administrations et de nombreuses entreprises ont fermé dès le milieu d'après midi. En revanche tous les bateaux sont à quai. Leur capitaine ont souvent dormi à bord durant la tempête, afin de parer à toute éventualité, telle des amarres arrachées. Pour les heures à venir, on annonce au large des creux entre 8 à 10 mètres.

Le Canada voisin d'avantage touché

Le centre de la bombe météo, situé sur le Sud-Ouest de Terre-Neuve a atteint le Nord de l'ile canadienne un peu plus tard jeudi, pour s'évacuer sur la Mer du Labrador dans la nuit. Laissant derrière elle quelques séquelles. Jeudi, plus de 15 mille foyers des provinces maritimes étaient encore privés d'électricité.


Vigilance dans les prochaines heures

Même si la dépression s'est largement atténuée, les vents continuaient de souffler en fortes rafales jeudi, approchant les 120 km/heure et soulevant  la neige accumulée. La Préfecture de Saint-Pierre et Miquelon appelle à nouveau les habitants de l'archipel à la prudence.

Le reportage de Véronique Urtizbéréa et Jérôme Anger

sujet-tempete by spm1ere
Bombe météorologique
Une bombe météorologique est un phénomène rare, comparable à un ouragan, qui se développe durant la saison froide, et prend forme lorsque l’air froid passe au-dessus des eaux océaniques plus chaudes. Le système dépressionnaire s'intensifie très rapidement,  la pression centrale tombant de 24 milibars par hectopascal ou plus dans une période de 24 heures.