Fonds Exceptionnel d'Investissement : plus d'1,7 million d'euros pour Saint-Pierre et Miquelon

environnement saint-pierre (spm)
La décharge de Saint-Pierre
La décharge de Saint-Pierre ©SPM 1ère
Le Ministère des Outre-mer accorde 1.750 million d'euros à la Mairie de Saint-Pierre au titre du Fonds Exceptionnel d'Investissement 2014. Cette somme permettra à la commune de financer deux projets, l'un lié au traitement des déchets, et l'autre à la rénovation des réseaux d'adduction d'eau.
Dans un courrier en date du 6 février 2014, le Ministre des Outre-Mer Victorin Lurel annonce le versement de 1.750 million d'euros à la Mairie de Saint-Pierre. Cette somme, en augmentation de plus de 5% par rapport à l'an dernier, correspond au versement  du Fonds Exceptionnel d'Investissement 2014.

Subvention annuelle à l'investissement


Il s'agit d'une aide financière de l'Etat aux collectivités territoriales qui réalisent des investissements concernant des infrastructures ou équipements publics.
A Saint-Pierre, deux projets ont été retenus :

  • l'un lié au traitement des déchets, pour 900 000 euros, correspondant à un taux de subvention de 60% ;
  • et l'autre à la rénovation des réseaux d'adduction d'eau, pour 850 mille euros, soit un taux de subvention de 57%
Les précisions d'Emilie Boulenger.

Fonds Exceptionnel d'Investissement : reportage d'Emilie Boulenger

 

Si l'attribution de cette somme est une bonne nouvelle pour la commune, et aussi pour le Sénateur Maire Karine Claireaux (PS) candidat à sa réelection, elle pose aussi la question de l'avenir du Syndicat Mixte De Gestion Des Dechets De Saint Pierre Et Miquelon (Syged).

SYGED : coquille vide ou atout pour l'avenir ?


Cette structure créee  en 2009 rassemble les 3 collectivités (mairies, et Conseil Territorial), et la CACIMA (Chambre de Commerce et de Métier). Mais malgré le transfert de la compétence "déchets" dont elle est supposée bénéficier "progressivement", la structure n'a jamais réellement fonctionné, et reste en sommeil. Pour autant, Karine Claireaux estime que le SYGED conserve un avenir.

Karine Claireaux au micro de Frédéric Dotte

L'avenir du SYGED, par Karine Claireaux