Des perturbations dans le hall d'accueil de l'aéroport Pointe Blanche à Saint-Pierre

travaux publics saint-pierre (spm)
AEROGARE POINTE BLANCHE
Les ouvriers en train de démonter le carrelage du hall principal de l'aéroport Pointe- Blanche. ©SAMUEL MONOD
Le chantier de quatre millions d'euros est en cours à l'aérogare. Depuis deux semaines, les ouvriers démontent le carrelage dans le hall principal. Les voyageurs devront s'armer de patience durant les travaux de rénovation.

C'est un chantier d'envergure qui se poursuit à l'aérogare de l'aéroport Pointe-Blanche. Les travaux ont débuté en début d'année 2021. Et depuis deux semaines, c'est le hall d'accueil du public qui subit de grands changements et notamment son sol.  

Le bruit des marteaux-piqueurs résonnent donc dans cet espace puisque les ouvriers s'affairent au démontage du carrelage en place depuis la construction de la structure, qui pour mémoire, a ouvert en août 1999.  

À lire aussi : Le projet de restructuration de l'aéroport de Saint-Pierre définitivement validé

Une fois le carrelage enlevé, il faudra en remettre du neuf. Pendant les travaux, l'accueil des voyageurs est toujours assuré. 

On s'est aperçus que les désordres étaient dû au décollement en partie de la chape donc on s'est dit tant qu'à faire un aérogare neuf on rénove toute cette partie.

Laurent Delaunay, chef de section d'exploitation aéroportuaire à l'aviation civile

 

 

Selon Laurent Delaunay "pendant les travaux les passagers devront marcher sur un dallage en cours de réfection pendant quelques semaines mais on a bon espoir que la chape définitive soit finie avant la fin de la semaine".

Autre travaux programmés : la zone de livraison à bagages, un nouveau bureau des douanes, un tapis neuf pour les valises qui devrait être livré d'ici la fin de l'année et l'extension de la salle d'embarquement de 300 m2 supplémentaires. Une extension presque terminé. Les équipes s'affairent pour que le travail hors d'eau, hors d'air puisse se faire durant la saison hivernale.

Le point sur ces travaux avec Samuel Monod et Claudio Arthur.

©saintpierreetmiquelon