Diagnostic des conduites avant les travaux du barrage de la Vigie à Saint-Pierre

travaux publics saint-pierre (spm)
Barrage de la Vigie
©SPM La 1ère

Un diagnostic pour cartographier l’emplacement des actuelles conduites d’eau au barrage de la Vigie à Saint-Pierre a débuté. Cette phase de repérage doit durer quelques jours et les travaux s’étaleront jusqu’en 2023.

Avant d’attaquer le gros des travaux de reconstruction du barrage de la Vigie, il faut savoir comment le terrain est constitué et notamment où se situent exactement les conduites d’eau qui alimentent la ville de Saint-Pierre. “Malheureusement il n’y a pas eu de plans de recollement qui ont était fait, explique Marie Gontowicz-Py, directrice opérationnelle à Archipel Aménagement. On sait à peu près ou elles passent et à quelle profondeur mais on a vraiment besoin de les cartographier de manière précise.”

Un travail d’anticipation

En effet, quand les travaux de démolition et de reconstruction du barrage seront lancés, le chemin sera fréquenté par des véhicules de chantier assez lourds. “Il faut qu’on s’assure de ne pas endommager les conduites”, poursuit la directrice opérationnelle. Si l’une d’elles venait à être touchée, l’approvisionnement en eau de la ville de Saint-Pierre pourrait être compromis.

À lire aussi : Le barrage de l'étang de la Vigie va être reconstruit

Une entreprise doit créer des petites tranchées sur 600 mètres afin de réaliser cette cartographie. Jean-François Arthur, chef d’entreprise de travaux publics explique qu’il faut creuser “tous les 50 mètres environ, histoire de repérer le chemin exact de la conduite.

Un géomètre doit aussi se rendre sur place pour faire un état des lieux précis de la disposition des conduites. Marie Gontowicz-Py ajoute que si elles ne sont pas à une bonne profondeur, il faudra apporter “une couche supplémentaire de renforcement du chemin d’accès.

Le reportage de Delphine Jeanneau et Claudio Arthur :