Paule Garzoni, l’avant-dernière engagée dans les forces françaises libres s’est éteinte

commémorations saint-pierre (spm)
garzoni
Paule Garzoni (deuxième en partant de la gauche) était engagée auprès des forces françaises libres à Saint-Pierre et Miquelon ©Collection privée

Madame Paule Garzoni est décédée dimanche 28 mars dans sa 96ème année. Elle était l’une des dernières engagées dans les Forces Françaises Libres native de Saint-Pierre et Miquelon.

Elle n’avait pas encore seize ans lorsqu’elle s’est engagée dans les Forces Françaises Libres en janvier 1942. Alors que l’amiral Muselier débarque à Saint-Pierre et Miquelon, Paule Garzoni répond à l’appel de la France Libre, avec 55 autres femmes. Elle sera couturière et lingère à l’hôpital de Saint-Pierre pendant toute la durée de son engagement.  

Son engagement la conduira ensuite à Alger et à Toulon. Elle y rencontrera son mari, Marcel Philippe, qu'elle épousera en 1946. Le couple a tenu une épicerie à Saint-Pierre, jusqu'en 1982, année où ils sont partis s'installer au Canada. Ils ont eu deux enfants. Sa descendance s'étend actuellement sur trois générations. Elle est décédée dimanche 28 mars au Canada, dans sa 96ème année. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live