Un nouveau complexe hôtelier ouvre ses portes à Saint-Pierre et Miquelon

tourisme saint-pierre (spm)
terrasses
©Mehdi Elghazouani

Le complexe hôtelier des Terrasses du Port sera officiellement inauguré le 10 avril à Saint-Pierre. Mais depuis le mois de février, l'établissement propose déjà l'hébergement et certaines activités au public local. L’ouverture aux touristes attendra une meilleure situation sanitaire.

Depuis son ouverture le 2 février dernier, les Terrasses du Port accueillent une clientèle exclusivement locale. Les conditions sanitaires actuelles ne permettent pas à l’archipel de s’ouvrir sur un tourisme extérieur. "La Covid, ce n’était pas du tout prévu, admet Andréa Hélène, gérante des Terrasses du Port. Et je pense que tout le monde a attrapé une mauvaise nouvelle en plein visage."

C’est sûr que c’était un pari osé, mais le bon côté des choses, c’est que peut être que la population locale, qui n’as pas pu voyager est aussi satisfaite de notre service, peut y passer un séjour.

Andréa Hélène

 

Huit années se sont écoulées avant de voir le projet se concrétiser. L'idée est née en 2012 et les démarches pour sa réalisation ont démarré en 2013. Entre investissements personnels, démarches et recherches de financement, les Terrasses du Port représente un budget de cinq millions d’euros. Le projet a pu bénéficier d’investisseurs locaux, mais aussi d’aides européennes et d’une défiscalisation Outre-mer.

Avec la défiscalisation, on avait des délais d’ouvertures obligatoires. 

Andréa Hélène

  

Une offre unique à Saint-Pierre et Miquelon

La création des Terrasses du Port s’inscrit dans la volonté du Conseil territorial de miser sur le tourisme. Il s’agit d’un complexe hôtelier comprenant 16 chambres dont une suite exécutive, un spa, un restaurant et une salle de sport. Ce projet pourrait attirer une clientèle haut de gamme à Saint-Pierre et Miquelon.

Claire Arrosaména et Jérôme Anger ont visité le complexe hôtelier : 

A chaque fois qu’il y a un client qui vient visiter une chambre, on vient vérifier si tout est en ordre, si tout est correct, on essaye de mettre une petite ambiance relax et accueillante. 

Sophie Briand, responsable de la partie hôtelière

 

En deux mois, l’hôtel a enregistré un peu plus d’une centaine de réservations. Le contexte sanitaire lié à la pandémie de coronavirus ne facilite pas le démarrage de la structure. "La clientèle locale à l’air satisfaite de nos services", se réjouit toutefois Andréa Hélène.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live