Le site de l'anse à Henry retenu par la commission nationale du patrimoine

patrimoine
anse a henry fouilles archeologiques
Le site de l'anse à Henry a fait l'objet de fouilles archéologiques entre 1999 et 2004. ©SPM la 1ère - Archives
Le site de l'anse à Henry a été retenu par la commission nationale du patrimoine. Le ministère de la culture pourrait décider de son inscription ou de son classement au titre des monuments historiques.
Les vestiges préhistoriques matériels trouvés à l’anse à Henry témoignent d’une histoire remontant à près de 5000 ans. Des roches métamorphiques, des pierres à broyer et des polissoires y avaient notamment été retrouvés lors de fouilles archéologiques organisées entre 1999 et 2004.

À lire aussi : Des fouilles archéologiques à l'anse à Bertrand

Le site a fait l'objet de deux phases d'occupation par les améridiens : ceux de l'archaïque maritime (de 3000 av. J.-C. à 1200 av. J.-C.) puis les amérindiens de l’indien récent entre le 1er et le 15ème siècle. Les paléoesquimaux y ont également laissé leur traces à travers deux périodes distinctes : de 800 av. J.-C. à 100 av. J.-C. avec les paléoesquimaux anciens de Groswater puis de l'an 100 à l'an 900 avec les paléoesquimaux récents du Dorsétien.

À lire aussi : Quel rôle pour Saint-Pierre et Miquelon dans l'émergence du monde moderne ?

Cet été, le site de l'anse à Henry devrait faire l'objet de nouvelles fouilles archéologiques par une équipe internationale menée par Grégore Marchand et Réginald Auger.

Le reportage de Bianca Careto.
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live