Un navire de pêche espagnol sombre au large de Saint-Pierre et Miquelon

accidents
Le navire de pêche espagnol Villa De Pitanxo sombre au large de Terre-Neuve
Le chalutier comptait à son bord 24 membres d'équipage ©IMAGES TVE
Le bilan est lourd, très lourd. Sur les 24 membres d'équipage du bateau de pêche espagnol, seuls trois survivants ont été retrouvés. 14 personnes sont toujours portées disparues et sept marins sont décédés lors du naufrage du Villa De Pitanxo ce mardi 15 février dans les eaux de l'Atlantique.

C'est une tragédie pour les proches du navire de pêche espagnol, le Villa De Pitanxo. Le chalutier a coulé à 450 kilomètres au large de Terre-Neuve dans la nuit de lundi à mardi. 

Les sauveteurs canadiens recherchent toujours activement les 14 marins portés disparus mais les conditions hivernales compliquent les recherches.

Le chalutier a coulé à 450 kilomètres au large de Terre-Neuve
©SEVERINE LUBERRY/SPM LA PREMIERE

 

Le Villa De Pitanxo, bateau construit en 2004 et dont le port d'attache est la Galice en Espagne, comptait donc à son bord 16 Espagnols, cinq Péruviens et trois Ghanéens. 

Quand aux circontances de ce drame, elles ne sont toujours pas encore connues.

Le récit de Flavie Bry.

©saintpierreetmiquelon