Une semaine pour sensibiliser aux violences faites aux femmes à Saint-Pierre et Miquelon

famille saint-pierre (spm)
Une semaine pour sensibiliser aux violences faites aux femmes à Saint-Pierre et Miquelon
Une conférence avec les professionnels de santé de Québec, de Martinique et de métropole était organisée ce lundi 23 novembre avec les acteurs locaux ©SPM LA 1ERE
Le 25 novembre est la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. À Saint-Pierre et Miquelon, l'association Les salines SPM se mobilise toute cette semaine et organise plusieurs évènements destinés à sensibliser la population.

 
Depuis 1999, la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes est l’occasion de sensibiliser l’ensemble des professionnels et le grand public.

À Saint-Pierre et Miquelon, l'association Les salines SPM organise plusieurs ateliers. Lundi 23 novembre, les professionnels de l'archipel ont pu échanger avec des intervenants de Québec, de Martinique et de métropole sur les outils de protection et de prévention. Ce partenariat avec différents acteurs est très important pour la prise en charge des victimes dans l'archipel.
 

Au niveau local, le maillage se fait, on continue les actions de sensibilisation. Le territoire se saisit de mieux en mieux de cette problématique et surtout de la non rupture dans l'accompagnement de la victime.

Sadia Hadj Abdelkader, directrice de l'association Les salines SPM


Mardi 24 novembre, une conférence tout public était aussi proposée dans les locaux de la cacima. Ce mercredi, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l'association convie également le public à une séance de cinéma avec la diffusion du film Woman réalisé par Anastasia Mikova et Yann-Arthus Bertrand. Ce documentaire, à découvrir à 21 heures au centre culturel et sportif, est une compilation de portraits et de témoignages de femmes de tous âges et de toutes nationalités.
 

Des ateliers bien-être gratuits


Les 25, 26 et 27 novembre, des ateliers bien-être gratuits autour de la sophrologie, la sexologie, la méditation ou encore la massothérapie sont aussi mis en place dans les locaux de l'assocation Les salines SPM.  L'objectif est, selon Sadia Hadj Abdelkader "d'avoir une meilleure compréhension de la santé complémentaire" . 

Enfin ce samedi 28 novembre, une braderie est organisée dans le préau du Feu rouge de 9 heures à 17 heures 30. Les bénéfices seront reversés aux femmes victimes de violences conjugales. Les violences ont augmenté avec la crise sanitaire, notamment lors du premier confinement au printemps dernier. 

À Saint-Pierre et Miquelon, l'association Les salines SPM a accompagné 17 personnes victimes de violences conjugales à la fin de ce premier confinement.
 

Une victime, c'est une victime de trop.

Sadia Hadj Abdelkader, directrice de l'association Les salines SPM


Pour la directrice de l'association Les salines SPM, "cette sensibilisation doit se faire dès le plus jeune âge" .
 

On est confrontés à des histoires qui sont très lourdes émotionnellement et en même temps, dès que la parole se libère, on se doit de tout mettre en place pour que la personne se sente vraiment accompagnée.

Sadia Hadj Abdelkader


Retrouvez l'entretien complet de Sadia Hadj Abdelkader. Elle était l'invitée de Claudio Arthur dans le journal télévisé du 24 novembre 2020.
 

Les femmes victimes de toutes formes de violences peuvent appeler le 3919.  Ce numéro d’écoute et d’orientation de référence est anonyme et gratuit.