Violences sexuelles sur mineur : le prévenu demande sa remise en liberté

justice
Palais de justice de Saint-Pierre
/ ©SPM La 1ère
L 'avocat Maitre Patrick Tabet à déposé ce mardi 22 novembre au tribunal de Saint-Pierre, une demande de remise en liberté pour son client, un homme d'une quarantaine d'année, incarcéré à la prison de Saint-Pierre depuis le 10 novembre 2022. Reconnu coupable en première instance d'agressions sexuelles sur mineur et de consultation de site pédopornographique.

Le Saint-Pierrais d'une quarantaine d'année avait été reconnu coupable d'agressions sexuelles sur sa belle fille de 12 ans, à l'époque des faits, mais également de consultation de sites pédopornographiques. Il a été condamné par le tribunal de Paris, le 10 novembre dernier, à cinq ans d'emprisonnement dont trois avec sursis.

À lire aussi : Affaire d'inceste à Saint-Pierre jugé au tribunal de Paris : Deux ans de prison ferme

Le prévenu, qui suivait l'audience en visioconférence depuis le palais de justice de Saint-Pierre, avait été incarcéré si tôt le délibéré rendu. L'homme et son avocat avaient fait appel de cette décision. 

Son avocat, Maître Patrick Tabet, a donc déposé ce mardi 22 novembre sa demande de remise en liberté en attendant le jugement en appel l’année prochaine.

Je me suis parfaitement intégré et je respecte à la lettre mon contrôle judiciaire

Le prévenu

Le prévenu et son avocat, Maître Tabet, ne comprennent pas sa mise en détention, pourquoi être derrière les barreaux alors que sa liberté n'a jusqu'alors posé aucun problème. C'est la question posée par l'avocat durant cette audience.

Lors de l'audience du 10 novembre, on a vu quelqu’un d’inquiétant et dangereux

La procureure de la République

La procureure a ajouté que l’accusé serait en régression depuis deux ans, qu’il serait en décalage et qu’il aurait des difficultés à affronter la réalité en précisant que deux expertises démontraient que l'homme était atteint de paraphilie. Le délibéré sera rendu ce vendredi 25 novembre à 14h.

Compte rendu d'audience avec Antoine Joubeau. 

©saintpierreetmiquelon