Yannick Cambray en déplacement à Paris pour une rencontre avec le ministre des Outre-mer Jean-François Carenco

outre-mer politique
Ministère Outre-Mer
Ministère de l'Outre-Mer, rue Oudinot à Paris ©Outre mer 1ère
Yannick Cambray est en déplacement à Paris. Le maire de Saint-Pierre est aussi vice-président de l'association des communes et collectivités d'Outre-mer. Il a à ce titre a rencontré les membres du gouvernement.

Premier dossier évoqué par Yannick Cambray : la compensation financière de l’État aux communes et aux collectivités par le biais par exemple d'une revalorisation de la dotation globale de fonctionnement.

À lire aussi : Un appel à projet pour la construction d'habitats légers à Miquelon-Langlade

Le gouvernement ayant décidé d’augmenter les salaires des fonctionnaires des collectivités de 3,5 %. Une mesure non négligeable pour la ville de Saint-Pierre car comme le précise le maire de Saint-Pierre « c’est une dépense supplémentaire par an de plus de 140 000 € ».

J’ai plaidé à la fois pour les collectivités de Saint-Pierre et de Miquelon mais aussi pour la collectivité territoriale pour qu’il y ait une compensation à cette augmentation. J’ai plaidé bien évidemment pour que cette dotation soit versée à l’ensemble des communes de l’Outre-mer.

Yannick Cambray, maire de Saint-Pierre et vice-président de l'association des communes et collectivités d'Outre-mer.

Autre dossier défendu dans l’hexagone par le maire de Saint-Pierre et vice-président de l'association des communes et collectivités d'Outre-mer, le bouclier tarifaire sur l’énergie, développé au niveau des communes de moins de 10 agents et disposant d’un budget inférieur à moins de deux millions d’euros, ce qui représente 26 000 communes.

J’ai plaidé pour que ce bouclier tarifaire soit étendu aux communes d’outre-mer en raison de la fragilité de nos budgets de fonctionnement et en particulier pour les trois collectivités de Saint-Pierre et Miquelon.

Yannick Cambray, maire de Saint-Pierre et vice-président de l'ACCD'OM

Yannick Cambay qui a souligné la fragilité des budgets des collectivités pour faire chauffer leurs bâtiments et faire fonctionner leur parc automobile conséquent.

Retrouvez l’entretien complet de Yannick Cambray, interrogé par Viviane Dauphoud-Eddos.

©saintpierreetmiquelon